23/06/2008

150 maris ou parents expulsés du domicile en 2007 à Genève

Genève a renforcé son arsenal de prévention et de répression des violences domestiques. Environ 150 époux et parents violents ont été momentanément éloignés de leur domicile en 2007. La mise en place prochaine d'un observatoire permettra de mieux cerner le phénomène.


Le délégué aux violences domestiques, David Bourgoz, a expliqué que les outils statistiques font encore défaut pour mesurer l'ampleur et l'évolution du phénomène. C'est pour cette raison qu'un Observatoire genevois des violences domestiques, chargé de recueillir les données de tous les acteurs impliqués, est en passe d'être créé.

D'après les chiffres de la police, l'an dernier, quelque 140 personnes ont été arrêtées à cause de violences conjugales et éloignées de leur domicile pendant 48 heures, contre 117 en 2006. Il s'agit dans ce cas de procédures pénales.

Grâce à de nouvelles lois, deux autres outils existent depuis peu pour expulser provisoirement un conjoint violent. Mais ils sont encore très peu utilisés à Genève, contrairement à d'autres cantons. Les victimes peuvent s'adresser au Tribunal de première instance, qui peut prononcer une mesure civile d'éloignement. Une dizaine de cas seulement ont été répertoriés en 2007.

Depuis l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi cantonale contre les violences domestiques fin 2005, une mesure d'éloignement administratif (MEA) peut également être décidée par un commissaire de police. Contrairement à la voie pénale, où un acte sérieux est déjà commis au moment de l'éloignement, cette mesure permet d'agir à titre préventif. Elle peut être déclenchée à partir du moment où les agents ont constaté un conflit récurrent dans une famille.

Les politiciens neuchâtelois devraient s’inspirer des lois genevoises pour régler certains problèmes. Une certaine élue de la ville ferait sans doute moins souvent la une des quotidiens dans les faits divers !

 

 

19:05 Publié dans Neuchâtel | Tags : droit, justice, garbani, ps | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

j'ai lu cet article avec intéret car mon pouse je ne sais pas pourquoi veux se separer de moi alors elle a passé par f-information qui lui ont donné une formulaire pour cette intervention je suis corret gentil et je n'ai rien à me reprocher et je lis ceci je suis assez stupéfait et je constate qu'on exasgère pour la femme c'est du n'importe quoi ...sans commentaire qu'on m'explique a ce moment comment l'homme peux se défendre contre ces folles je ne peux en appeler autrement il y a une instance qui combat ces abus et l'état de gauche ou de droite abuse également c'est la mode merci de me rensigner amitiés claude-alain

Écrit par : delaquis | 26/03/2009

bonjour pourquoi on me censure c'est mon premier commentaire surtout que je ne suis pas d'accord avec cet article et la manière de faire surtout que je suis gentil je ne fais pas de scandale et mon èpouse veux m'envoyer au tribunal pour se sèparer de moi soi-disant que je met le couple en danger alors que c'est elle et ses conneries qui met mon couple en danger a geneve ce n'est pas normal quand on a rien a se reprocher on arrive a ce stade mer ci de me renseigner y a-t'il une association qui défend les hommes en détresse ou en danger vis-a-vis des folles innombrables dans ce coin merci de me renseigner amitiés claude-alainv0

Écrit par : delaquis | 26/03/2009

@Delaquis,
Bonjour, merci pour vos commentaires. Vus n'êtes pas censuré. Simplement les commentaires sur ce blog sont modérés. Une fois par jour entre 19h et 20h généralement.

Écrit par : salegueule | 26/03/2009

Les commentaires sont fermés.