03/07/2008

Affaire de l"Infirmier de la mort": le médecin n'est pas coupable

Le médecin condamné pour homicide par négligence dans l'affaire de "l'infirmier de la mort" a été acquitté en appel. Pour la Cour suprême du canton de Lucerne, une intervention plus rapide du médecin n'aurait pas empêché la mort de la dernière victime.


Entre 1995 et 2001, "l'infirmier de la mort" a tué 22 personnes dans des homes médicalisés. Arrêté en juin 2001, il a été condamné à la réclusion à vie en février 2006. Ses 9 dernières victimes étaient pensionnaires du home Eichhof à Lucerne.

Le médecin du Eichhof, aujourd'hui à la retraite, a commencé à avoir des soupçons en mai 2001. La mort d'un patient lui apparaissant suspecte, il a prévenu la police.

En première instance, les juges ont estimé que le médecin aurait dû alerter les autorités de poursuite judiciaire. S'il avait suivi cette voie, la mort d'une vieille dame un mois plus tard aurait pu être évitée, selon le tribunal.

Le médecin avait fait appel contre ce jugement. C'est le fils de la dernière victime de "l'infirmier de la mort" qui avait porté plainte contre lui.

 

Donc si je comprends bien ce jugement, les juges du tribunal de 1ère instance de Lucerne pensent que la police ne fait pas partie des autorités de poursuites judiciaires….La police lucernoise fait partie de quoi alors ?

 

 

19:22 Publié dans Justice | Tags : jugement, bon sens | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.