03/07/2008

Péréquation financière: Vaud passe de donateur à récipiendaire

Plusieurs cantons romands devraient afficher le sourire au vu des montants qu'ils recevront ou verseront en 2009 au titre de la péréquation financière. La situation est surtout réjouissante pour Vaud, qui passera de donateur à récipiendaire.


Le sort de deux cantons romands est moins réjouissant: Neuchâtel ne recevra plus que 144,9 millions contre 147,9 millions et le Jura qui n'obtiendra que 112,3 millions contre 115,1 millions.

Les Vaudois, eux, ont fait grise mine l'an dernier lorsqu'on leur a annoncé qu'ils devaient débourser 13,1 millions de francs. La situation devrait s'inverser l'an prochain, selon les montants de paiements compensatoires nets publiés par l'Administration fédérale des finances. Vaud devrait recevoir 25,6 millions en 2009.

Autre canton "fort", Genève ne devrait payer que 221,2 millions contre 236,1 millions cette année. Bonne nouvelle également pour Fribourg et le Valais, qui devraient toucher des sommes plus importantes l'an prochain: le premier devrait bénéficier de 392,6 millions, contre 380,8 millions et le second de 457,6 millions, contre 445,1 millions.

Le gouvernement jurassien n'a pas caché sa colère après avoir pris connaissance du montant qu'il devrait percevoir. Il qualifie d'"inexplicable" la diminution de 2,9 millions de francs de la part attribuée. Il va manifester son incompréhension et exigera une adaptation du montant sur la simulation qui lui a été soumise d'ici au 22 août.

Pascal Broulis s'est pour sa part montré prudent à l'annonce du sort réservé au canton de Vaud. Selon lui, "il faudra attendre trois ans au minimum" pour avoir une idée claire de la situation. Le grand argentier vaudois a en outre souligné que si son canton va moins contribuer, "c'est que d'autres cantons se portent mieux que lui".

En tant que contribuable vaudois, je ne sais pas que penser de cette nouvelle. Dois-je féliciter mon ministre des finances ou dois-je l’accuser d’avoir mal fait son boulot ?

Cette péréquation financière donne l’impression de vouloir non pas avantager le bon élève mais plutôt d’attribuer une prime au cancre……Ou alors Pascal Broulis a fait un super travail et pour nous le prouver va diminuer nos impôts cantonaux à hauteur  des 25, 9 millions encaissés......Y en a point comme nous!

 

 

19:37 Publié dans Economie | Tags : impôt, péréquation, vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.