08/07/2008

Aide sociale: loi-cadre fédérale sur la sécurité sociale voulue

Les durcissements en matière d'assurances chômage (AC) et invalidité (AI) conduisent à un transfert de charges vers l'aide sociale financée par les communes. L'Initiative des villes demande par conséquent l'utilisation d'outils communs pour la réinsertion professionnelle.


l faut arrêter d'exploiter des structures en quelque sorte parallèles, a souligné l'Initiative des villes: Politique sociale dans un communiqué. L'AI, l'AC et l'aide sociale doivent utiliser conjointement les mêmes instruments d'insertion au travail, estime-t-elle sur la base du rapport 2007 concernant l'aide sociale dans huit villes alémaniques dont Zurich, Bâle et Berne.

Le système de sécurité sociale, y compris l'aide sociale, doit être réglé dans une loi-cadre fédérale, explique-t-elle. Cela permettrait d'améliorer le pilotage et la coordination au-delà des domaines concernés et des niveaux politiques.

 

 

Cela devait arriver. Les villes, souvent socialistes, ont voulu jouer dans la cour des grands et créer des aides faisant doublons avec les aides des cantons. Elles ont souvent voulus dépasser les compétences de leurs missions et créer des dépenses budgétaires que les contribuables ne peuvent et ne veulent plus assumer. Maintenant, ces villes appellent au secours ceux qu’elles voulaient concurrencer !

 

 

23:13 Publié dans Suisse | Tags : compétence, doublons | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.