08/07/2008

Genève: le nombre d'infractions a crû de 1,8%

Contrairement à d'autres cantons romands, Genève n'a pas connu de baisse de la criminalité en 2007. Avec une augmentation de 1,8% du nombre d'infractions par rapport à 2006, la hausse s'affiche cependant comme la plus faible depuis 2000.


Le nombre d'infractions s'est élevé l'an dernier à 56'432, soit un millier de plus qu'en 2006, d'après le rapport d'activités de la police genevoise. Parmi les différents types de délits, les brigandages et les vols à la tire, à l'astuce et à l'arraché ont enregistré de nouvelles hausses.

Pour dissuader les voleurs, les gendarmes ont mené plusieurs opérations de "visibilité accrue". Sous le nom de code "Gelati", l'une d'elle a consisté à patrouiller sur les quais et au Jardin anglais durant l'été, a relevé la cheffe de la police genevoise Monica Bonfanti. Une opération qui sera reconduite cette année.

 

Les responsables de la police genevoise ont maintenant plus d’un siècle de retard. Ils pensent encore que le gendarme fait peur……

Le monde entier sait que le gendarme ne fait plus peur à personne depuis que chaque fois qu’il est arrêté, un voyou est libéré avant que le gendarme l’ayant arrêté ait eu le temps de faire son rapport !

Madame Bonenfanti et Laurent Moûtinot veulent que les gendarmes se montrent sur les quais (ou ailleurs). C’est pour aider les délinquants à les repérer ?

 

 

Les commentaires sont fermés.