30/07/2008

SFC: nouvelle déconvenue pour Marc Roger devant le Tribunal fédéral

Pour la troisième fois en deux mois, le Tribunal fédéral (TF) a refusé une libération avant le procès à Marc Roger. Selon la cour, le risque de fuite de l'ex-patron du Servette FC, inculpé notamment d'escroquerie dans la banqueroute du club de football, est trop élevé.


Marc Roger proposait de payer une caution de 100'000 francs, de déposer ses papiers d'identité et de passer chaque semaine à un poste de police. Le TF rappelle qu'une caution de 300'000 francs versée en 2005 ne l'avait pas empêché de quitter la Suisse alors que l'instruction de son procès était en cours.

Le procès de Marc Roger se tiendra du 1er au 5 septembre prochain devant la Cour correctionnelle genevoise. L'ancien agent de joueurs français est inculpé de banqueroute frauduleuse, escroquerie, gestion fautive et faux dans les titres.

 

Qui pouvait vraiment croire que Marc Roger avait une chance d’obtenir une libération provisoire ?

Est-il normal que le Tribunal Fédéral ait à s’occuper de ce cas aussi souvent ?  Ne devrait pas facturer à Marc Roger ses demandes incessantes ? Il vient de proposer 100'000,00 francs de caution, c’est qu’il a encore des moyens financiers et la preuve qu’il peut encore assumer une partie de l’argent qu’il doit à ses créanciers :

 

 

18:32 Publié dans Justice | Tags : servette fc | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.