06/08/2008

Excédent de 3 milliards pour les comptes 2008 de la Confédération

Les comptes 2008 de la Confédération devraient de nouveau boucler sur des résultats meilleurs que prévu. Les services de Hans-Rudolf Merz tablent désormais sur un excédent de recettes de 3 milliards, soit 2 milliards de plus que budgétisé.


L'annonce se base sur l'expolation que le Département fédéral des finances (DFF) réalise chaque année en été. Le mieux pronostiqué est à mettre sur le compte de la bonne santé de l'économie. Cela se refléte notamment au niveau de la TVA, avec à la clé quelque 100 millions supplémentaires.

Les prix élevés du pétrole n'ont en outre pas entraîné de baisse de la demande et partant une stagnation ou diminution du produit de l'impôt sur les huiles minérales. Conséquence: 200 millions de plus. Quant à l'impôt anticipé, l'écart par rapport aux prévisions initiales pourrait atteindre près de 1 milliard.

Au final, les recettes devraient grimper à 59,1 milliards de francs, contre 58 milliards inscrits au budget 2008 de la Confédération. Les dépenses, elles, devraient être moins importantes: 56 milliards au lieu de 56,9, précise le DFF dans sa note d'information à l'attention des commissions parlementaires.

Les déboires d'UBS dans la crise des "subprime" ne mettent pas en péril les caisses de la Confédération. Les difficultés de certaines banques ont certes un impact, mais la baisse des recettes est estimée au total à "quelques centaines de millions de francs".

L'annonce de l'amélioration des comptes de l'Etat fédéral n'a pas surpris les partis politiques. Le PRD y voit la main de son conseiller fédéral, le PDC et l'UDC ajoutent que la bonne conjoncture y est aussi pour quelque chose tandis que le PS estime que "ça commence à bien faire" avec ces mauvaises estimations revues à la hausse années après années.

Quant à l'utilisation de l'excédent de recettes, elle est déjà toute trouvée par les partis bourgeois: amortir la dette. Le PS et les Verts ne s'y opposent pas mais ne veulent plus de coupe dans le social ou dans l'environnement.

Le PS ferait mieux de féliciter les fonctionnaires qui ont fait un très bon boulot.

Même si l’on sait que la gauche a tendance à dépenser l’argent que le contribuable n’a pas encore gagné, on peut remercier le département des finances qui petit à petit arrive à résorber l’énorme dette de la confédération.

 

L’utilisation prévue pour cet excédent me parait approprié. En effet, alors que les taux d’intérêts ont une légère tendance à monter, l’amortissement de la dette permettra de réduire voir d’annuler l’impact de la hausse des taux 

 

Commentaires

Je vois encore la tête (fâchée) de Christian Levrat, qui, sur la plateau d' "Infrarouge", demandait le contrôle de l'UBS, par les politiques.

Son discours aussi sur les pertes fiscales que cela impliquait.

A quand une retractation, des excuses ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/08/2008

Si le seul reproche qui vous avez à faire aux socialos c'est qu'il n'ont pas remercier les fonctionnaire de leur excellent travail ... c'était juste pour dire un truc négatif ? Sinon, vous auriez eu l'air un peu démunit non ? Pas de petite pique ce coup la, rien ... la misère ! Mais non, cette excellent idée vous est venue.

(Très joli ce bleu.)

Bref, sinon, pour en revenir au budget de la confédération, c'est un peu bête ces excédents ... car va ralentir le démentèlement de l'Etat social ... tss, mais bon, il suffit de couper un peu dans les impôt progressifs, et le budget penchera du bon côté la prochaine fois !

Écrit par : Dji | 07/08/2008

Les commentaires sont fermés.