27/08/2008

Congrès sur le cancer: Couchepin insiste sur les soins palliatifs

Le président de la Confédération Pascal Couchepin a ouvert à Genève le congrès mondial sur le cancer, qui rassemble quelque 2500 spécialistes jusqu'à dimanche. Il a insisté sur la nécessité de promouvoir les soins palliatifs.


"La promotion des soins palliatifs en Suisse est l'une de mes priorités comme ministre de la santé", a déclaré Pascal Couchepin à l'ouverture du congrès organisé tous les deux ans par l'Union internationale contre le cancer (UICC).

"La qualité de la vie des personnes en fin de vie peut être considérablement améliorée avec les soins palliatifs", a affirmé le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI), selon le texte de son discours.

Pour lui, il s'agit d'un changement de paradigme: "notre objectif passe du traitement à n'importe quel prix aux soins et au respect de l'intégrité et de la dignité de la personne", a-t-il souligné aux côtés du président de l'Uruguay Tabaré Vazquez, oncologue de formation.

Pascal Couchepin a relevé qu'au cours des dernières décennies, des progrès importants ont été réalisés dans la lutte contre le cancer. "De plus en plus de traitements sont disponibles qui ont de bonnes chances ou des chances raisonnables de succès durable", a-t-il déclaré.

Il s'est déclaré convaincu qu'à l'avenir les efforts de recherche permettront encore davantage de progrès. "Mais il faut aller au-delà des frontières de la science", a-t-il dit. "Nous devons mettre la dimension ethique, la relation personnelle entre le malade et le médecin ainsi que le respect des choix individuels, au centre de nos préoccupations".

Notre ministre président aime inaugurer des congrès et promouvoir les soins palliatifs en précisant qu’il s’agit d’une de ses priorités. Heureux d’apprendre qu’il a des priorités… Je serai encore plus heureux lorsqu’il aura comme priorité de faire la transparence dans les comptes de ses amis assureurs maladies ! Les ministres cantonaux, romands en tous cas, ne cessent de le lui demander. 

Les commentaires sont fermés.