28/08/2008

Peu de faucons crécerelles et effraies des clochers cette année

Peu de jeunes faucons crécerelles et effraies des clochers sont nés cette année. Le manque de campagnols et le printemps pluvieux expliquent cette situation, a indiqué la Station ornithologique suisse, à Sempach (LU).


Le printemps pluvieux a fait pousser une herbe haute et dense, rendant la chasse aux petits mammifères particulièrement difficile pour les faucons crécerelles et les effraies des clochers. Les faibles effectifs de campagnols ont agravé la situation.

Lors des contrôles des nichoirs, les collaborateurs de la station ornithologique n'ont trouvé que 2 à 3 faucons crécerelles par nid, contre 5 à 6 habituellement. Quant aux effraies des clochers, elles ont retardé leur nidification.

Ce manque de petits dans les nids touche aussi les buses variables. Chez les chouettes hulottes, certains oiseaux n'ont pas du tout pondu d'oeufs. Dans le canton de Schaffhouse, par exemple, presqu'aucune naissance n'a été recensée.

 

Par chance, les faucons crécerelles filmés nuit et jour dans leur nid de Muttenz ont eu 5 petits.

Ils se sont tous envolés maintenant. Il faudra voir la prochaine nichée au printemps 2009.

 

 

http://stream.turmfalke.ch/turmfalke

 

 

Commentaires

Les petits faucons crécerelles de Muttenz se sont envolés, mais quatre d'entre eux reviennent au nid en fin de journée. Qu'est-il arrivé au cinquième ? Et est-ce qu'ils trouvent leur nourriture tout seuls en suffisance ?

Écrit par : Carla Philippe | 29/06/2009

Les commentaires sont fermés.