01/09/2008

Suisse alémanique: les infrastructures des CFF vont être améliorées

Les CFF vont consacrer 435 millions de francs au développement de leur infrastructure en Suisse alémanique. Les améliorations décidées par le conseil d'administration vont de la construction de nouvelles voies à l'adaptation au réseau européen à grande vitesse.


La gare de Zurich-Oerlikon se verra gratifiée de deux voies supplémentaires, ont indiqué les CFF. Cet investissement de 187,5 millions de francs permettra d'augmenter la capacité de cette gare de 1000 trains actuellement à 1500, au plus tôt fin 2013.

Le conseil d'administration a aussi débloqué 87,3 millions de francs pour augmenter la capacité du réseau sur le tronçon Olten-Hammer-Luterbach-Attisholz. Il est notamment prévu de construire des voies de dépassement à l'horizon 2013.

Quelque 110,2 millions de francs iront à des pré-projets en vue du raccordement de la Suisse au réseau européen à grande vitesse. La région de l'aéroport de Zurich est concernée, ainsi que celle de Winterthour.

Par ailleurs, les CFF dépenseront 50,2 millions pour acquérir 4800 nouveaux appareils de transmission. Dès 2012, la majeure partie des transmissions des CFF devrait se faire par le système GSM-R, la plateforme de téléphonie mobile digitale de la compagnie ferroviaire, actuellement en cours d'élaboration.

 

Comme par hasard, lorsqu’il s’agit d’investissement pour la Suisse alémanique, les CFF trouvent de l’argent. Pratiquement le montant nécessaire à la fameuse troisième voie entre Lausanne et Genève ! Comment vont réagir nos politiciens ? Vont-ils nous dire que ces dépenses étaient prévues de longue date ?

Une fois de plus pigeon s’écrit en français......... 

20:34 Publié dans Economie | Tags : cff, romandie | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il faut le répéter nos députés n'ont pas fait leurs travail de lobbying depuis 20 ans à Berne. Le ministre des transports Leuenberger n'a pas pas cessé de favoriser les Cantons alémaniques surtout Zurich. Si nous arrêtons pendant 1 an le "trou" du Gothard, nous aurons l'argent pour construire la 3ème voie. Mais les Cantons romands doivent arrêter de traiter les dossiers en ordre dispersé et avoir de visions communes mais surtout de stratégies en matière de transports. Soyons plus pugnaces. les politiciens doivent se faire violence et communiquer par des interviews et des articles dans la presse suisse allemande (Tägi, NZZ et même les périodiques de Coop et Migros) pour montrer que la Romandie existe et crée autant de richesse que la suisse alémanique.

Écrit par : demain | 02/09/2008

Réveillez-vous un peu. Quoi, votre sujet est tout de même fondamental et ne fait pas réagir les foules... On se fait pigeonner, arnaquer. Le fédéralisme a bon dos, résultat aucune équité entre les cantons. Et pourtant, la région métropolitaine lémanique est en plein boom avec des donateurs pour les universités (FR, VD..)et une économie qui malgré la situation ambiante, tient la route et surtout un esprit positif.

L'arrogante Zurich ne peut pas le supporter. Les casseroles que les Romands épongent aussi (management et gestion castatrophiques de Swissair et maintenant UBS avec un manque à gagner (impôts) au niveau fédéral). On construit à coût de milliards des transversales avec le Gothard mais pas grand chose pour la Romandie. Les électeurs romands doivent faire bouger leurs élus et députés pour obtenir gain de cause et non plus de "bonnes intentions" sans acte. Ils doivent leur demander des comptes et les progrès accomplis sur les dossiers des infrastructures.

Écrit par : sirène | 02/09/2008

Les commentaires sont fermés.