02/09/2008

Décès: maladies cardiovasculaires et cancers sont les 1ères causes

Les maladies cardiovasculaires et les cancers restent les principales causes de mortalité en Suisse. Ils ont provoqué à eux deux les deux tiers des décès par maladie en 2006. La démence occupe désormais la cinquième position de ce triste classement.


De 2204 en 1996, les décès par démence ont en effet grimpé à 3606 en 2006, révèlent les chiffres publiés par l'Office fédéral de la statistique. En dix ans, le nombre de morts par démence enregistre une hausse de 64%. Ce phénomène s'explique par la forte progression du nombre de personnes atteignant un âge très avancé.

Au total, 60'283 personnes sont décédées en Suisse en 2006, dont 29'212 hommes (48,5%) et 31'071 femmes (51,5%). Le nombre de décès liés à des maladie ou des accidents diminue légèrement depuis 1996.

Les maladie cardiovasculaires restent la principale cause de décès (37%), même si elles sont en recul. Elles sont suivies par les cancers (26%). En troisième position arrivent les accidents et les suicides (6,2%): ce sont même les principales causes de mortalité chez les enfants, les adolescents et les adultes jusqu'à 44 ans. Les maladies de l'appareil respiratoire arrivent en quatrième place (6,1%).

La statistique 2006 enregistre un recul de presque tous les grands groupes de maladie, et en particulier des cancers. Mais l'évolution diffère selon les sexes: chez les femmes, le cancer du poumon continue d'augmenter (983 décès) alors qu'il est en recul chez les hommes. Le cancer du fumeur reste toutefois le plus mortel pour les hommes (1951 décès). Pour les femmes, c'est celui du sein (1325 décès).

En 2006, 3721 personnes (22218 hommes et 1503 femmes) sont décédées de morts violentes. Parmi ces dernières, le suicide arrive en tête (35%). Quelque 1308 personnes se sont ôté la vie cette année-là, 863 hommes et 445 femmes. Ces chiffres englobent les suicides assistés.

On oublie toujours dans ces classements morbides la seule et unique raison de la mort : la naissance !

 

Il est à noter qu’à vouloir vieillir plus, on devient débile…….

 

 

21:02 Publié dans Santé | Tags : cancers, infarctus, décès | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

L'aventage du cancer et des maladies cardiovasculaires, c'est qu'elles nous épargnent la démence. Pour le reste, bien d'accord avec la chute: la vie est l'unique cause de la mort. Comme disait l'autre: "Je pleurais quand je vîns au monde, chaque jour me montre pourquoi..."

Écrit par : Zorg | 03/09/2008

Les commentaires sont fermés.