03/09/2008

Le nombre de commerces diminue dans les centres historiques

Une étude menée dans 150 villes de petite et moyenne importance met en lumière une diminution du nombre de commerces dans les centres historiques. La transformation de ces locaux inoccupés en logements permettrait de redorer l'image des vieilles villes.


Seuls 8% des communes sondées ont en effet remarqué une augmentation du nombre de magasins dans leur vieille ville ces dernières années, a indiqué le Réseau vieille ville. Dans les rues principales, des rez-de-chaussée inoccupés sont presque devenus la règle.

L'étude a par contre démontré que le taux de logement restait stable dans ces quartiers, notant même une augmentation dans certains endroits. Le Réseau vieille ville propose donc de transformer les locaux vides en locatifs afin de redonner vie à ces rues désertes.

Une autre solution serait d'utiliser ces espaces pour de l'artisanat, de l'art ou encore pour des locaux de bricolage. L'organisation concède cependant que cette solution serait moins rentable.

A noter que c'est le commerce local qui perçoit le plus le "caractère dramatique" de la situation. Les commerçants privilégient des remèdes plus traditionnels, tel que l'amélioration et l'augmentation du nombre de places de parc.

Le Réseau vieille ville est un centre de compétence sur le thème de la vieille ville et une plateforme d'échange d'expériences, de chiffres et d'exemples. Il s'adresse aux urbanistes, au marketing municipal, comme aux membres du secteur immobilier et commercial.

Etait-il vraiment nécessaire de faire une étude (à quel prix ?) pour se rendre compte que plus un seul petit commerçant n’a les moyens de payer des loyers au centre ville alors que les clients ne peuvent plus venir autrement qu’à pied ?

 

 

20:51 Publié dans Economie | Tags : ps, pdc, prd, udc | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

vous avez raison notre collectif suissetheque.com aimerait avoir une arcade gratuite en vieille ville pour animer la vieille ville avec 10 artistes, pour discuter avec les touristes, être les ambassadeurs de notre belle cité de calvin et pour ramener un souvenir 100%genevois

Écrit par : vivian crettol | 04/09/2008

Les commentaires sont fermés.