30/10/2008

La contrebande de mazout de Suisse vers l'Italie bat son plein

La police financière de la localité frontalière italienne de Ronago, en Lombardie, a mis la main sur un contrebandier de mazout lors d'un contrôle de routine. L'homme dissimulait dans son camion deux réservoirs d'une contenance totale de 2000 litres.


Le véhicule et le matériel qu'il transportait ont été saisis. Le chauffeur a été dénoncé pour infractions douanières. La différence substantielle entre le prix d'achat du mazout en Suisse et son prix de vente en Italie favorise la contrebande, selon la police financière italienne, la "Guardia di Finanza".

Les policiers italiens ont déjà intercepté plusieurs véhicules participant au trafic de mazout ces dernières années. L'une des plus grosses affaires de contrebande passera devant la justice de Côme le 6 novembre. Onze personnes sont accusées d'avoir illégalement fait passer en Italie entre 300 et 400 tonnes de fioul entre février 2004 et février 2008.

 

 

Par chance ce trafic a eu lieu entre la Suisse et l’Italie ! Imaginez un instant la réaction du ministre allemand Steinbrück si cette contrebande avait eu lieu entre l’Allemagne et notre pays…

Nous aurions sans doute subi un bombardement en représailles !

 

 

Commentaires

Je suis étonné que ce ministre allemand n'ait pas parlé de Dubaï, pourtant paradis fiscal et plaque tournante du trafic de drogue, d'armes et de financement du terrorisme, lutte dans laquelle les allemands sont impliqués.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 31/10/2008

Les commentaires sont fermés.