14/11/2008

Berne renforce ses mesures de lutte contre l'immigration illégale

Face à la hausse des demandes d'asile, la Confédération accroît depuis septembre sa lutte contre l'immigration clandestine. Les gardes-frontière et l'Office fédéral des migrations (ODM) dressent un premier bilan satisfaisant des "actions ciblées".


Entre septembre et octobre, les gardes-frontière sont parvenus à saisir 412 documents falsifiés et à empêcher 320 entrées illégales. "C'est deux fois plus que l'an dernier à la même période", a indiqué le chef de la communication du Commandement du Corps des gardes-frontière (Cgfr).

Les gardes-frontière ont renforcé les contrôles dans les transports routiers et ferroviaires, ainsi qu'aux "frontières vertes".

Dans les centres d'enregistrement et de procédures pour réquérants de Bâle, Chiasso, Kreuzlingen et Vallorbe (VD), le Cgfr a consulté les bases de données d'empreintes digitales afin de "mieux comprendre les itinéraires parcourus par les réquérants d'asile", expliquent les gardes-frontière.

Le Cgfr relève enfin les fruits sa collaboration avec l'ODM. Par exemple, les comparaisons d'empreintes digitales relevées par l'ODM et les gardes-frontière ont permis davantage ont permis de passer de 55 recoupements ces dernières années contre 181 cas de concordance en octobre.

 

Au crédit de qui doit-on porter ces résultats ? A la politique de Mme Widmer Schlumpf ? Si oui cela veut-il dire qu’elle plus efficace que C. Blocher ? De qui dépendent les gardes frontières ? Du département des finances ? C’est donc à H.R. Merz que l’on doit ces résultats ? Dans ce cas pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour mettre en place ce renforcement ?

Et que fait-on de ces immigrés illégaux ? Les renvoie-t-on chez eux ? Les garde-t-on ? Aux frais de qui ?

 

 

Commentaires

Une des réponses à vos questions et une information à faire connaître c'est la suivante.

Les gardes-frontières des pays voisins se déchargent aisément de leur propre "problème" en les remettant en liberté, pour pouvoir le "déplacer" au delà des Alpes ...

C'est ainsi que les transalpins "transfèrent" les "problèmes", pour avoir des chiffres bien plus basses ... de l'immigration.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/11/2008

Chère salegueule, ton coup de gueule me réjouis.
A qui profite le crime ou a qui profite le laxisme de nos politiciens ?
That's the question !

Même si les grades frontières renforcent leur dispositif et que l'ODM met tout en œuvre pour faire face à l'afflux d'illégaux en provenances de nos pays voisins, ces mesure n'auront aucun effet si la loi Fédérale sur les Étrangers n'est pas appliquée.

Notre bon vieux canton de Genève le prouve, un canton où cette loi est baffouée devient une zone de non droit pour tous ces immigrés illégaux.
Avec à la clef, l'augmentation de la criminalité.

Je le répète donc, à qui profite le crime ?

Il est inutile de renforcer les dicpositifs de toutes les forces de l'ordre du pays, si les mesures politiques y relatives ne sont pas prises. C'est lancer de la poudre aux yeux des citoyens.

Écrit par : Le Kafteur | 16/11/2008

pour quoid ne pas les tuee tous et fini le probleme, vous avai fai plus pire que ca ?

Écrit par : benyezzar | 01/12/2008

Les commentaires sont fermés.