27/11/2008

Conseil fédéral: même le PS qualifie Maurer de candidat valable

L'ancien président de l'UDC Ueli Maurer est en route vers le Conseil fédéral. Dès sa nomination avec Christoph Blocher sur le ticket du parti, il a été qualifié de candidat valable par le PRD et le PDC. Même le PS ne l'exclut pas a priori.


"Ueli Maurer a des chances d'être élu par le Parlement" au Conseil fédéral, a indiqué le président du PDC Christophe Darbellay. Opposé au retour de Christoph Blocher, le groupe PDC/PEV/Verts libéraux auditionnera néanmoins les deux candidats de l'UDC le 9 décembre, soit la veille de l'élection, a-t-il annoncé. Le groupe n'entendra aucun autre prétendant de l'UDC ou d'un autre parti.

Pour le PRD aussi, le double ticket de l'UDC n'est en réalité qu'une seule candidature. Le groupe libéral-radical invitera Christoph Blocher, mais simplement pour lui signifier qu'il n'a aucune chance d'être élu, a déclaré Gabi Huber, cheffe du groupe. Ueli Maurer sera en revanche entendu par le groupe parlementaire du PRD pendant la première semaine de décembre.

Du côté de PS, la cheffe du groupe Ursula Wyss trouve aussi que présenter un seul nom serait revenu au même. L'UDC ne croit pas elle-même aux chances de Christoph Blocher et le désavoue en lui adjoignant une autre candidat, a fait valoir la conseillère nationale bernoise.

Le groupe PS auditionnera M. Maurer le 9 décembre. Il va aussi entendre Luc Recordon. Mais ses chances d'être élu par l'Assemblée fédérale "évaluées de façon réaliste" semblent faibles, a poursuivi Mme Wyss.

Les Verts semblent ainsi bien seuls. Selon leur secrétaire général Hubert Zurkinden, ils n'auditionneront très probablement ni Christoph Blocher, ni Ueli Maurer et invitent les autres partis à n'élire aucun des deux. Pour les écologistes, si Ueli Maurer revient au gouvernement, la politique de Blocher y sera de nouveau représentée et c'est inacceptable.

Si les grands partis semblent admettre que l’UDC doit revenir au plus vite au Conseil Fédéral, le parti de couleur, lui ne veut toujours pas admettre que les 30% d’électeurs ayant votés pour l’UDC doivent être représenté au sein du Conseil Fédéral.

Un seul siège n’étant pas suffisant au regard de la concordance, défendue par tous les partis, mais détriment du plus grand..puisque avec 30% de voix, l’UDC devrait avoir deux sièges.

Avec moins de 10% des suffrages exprimés, le parti écologiste qui se dit tolérant  est en réalité un parti de l’exclusion. C’est en fait un parti anti-démocratique qui ne respecte pas le vote populaire et qui comme le parti d’extrême gauche genevois, SolidaritéS avec la constituante, cherche à manipuler les résultats des urnes pour arriver à ses fins.

Lors de l’éviction de C. Blocher du C.F., se parti arguait que 70% des votants n’avaient pas votés UDC, en oubliant de préciser que plus de 90% des mêmes votants n’avaient pas votés vert………

Le citoyen, plein de bons sens, saura s’en souvenir.

 

 

Commentaires

Vous dites que les 30 % d'électeurs UDC doivent être représentés au CF. Vous pouvez aller plus loin encore et déclarer que la majorité des conseillers fédéraux devraient être opposés à l'adhésion de la Suisse à l'UE, conformément aux résultats des divers scrutins sur le thème de l'Europe depuis 1992 !

Toutefois, je vous répondrai que s'il est admissible que l'élu du 10 décembre ne soit pas personnellement favorable aux accords bilatéraux, il se devra néanmoins de respecter la collégialité et ne pas mettre en péril le délicat équilibre trouvé avec nos partenaires européens.

Le 8 février : Votons OUI à la poursuite de la voie bilatérale !

Écrit par : R. Bouvier | 29/11/2008

@R. Bouvier:
Je n'ai pas besoin de dire:
"Vous pouvez aller plus loin encore et déclarer que la majorité des conseillers fédéraux devraient être opposés à l'adhésion de la Suisse à l'UE"

Vous ne l'avez pas constaté? Le Conseil Fédéral est déjà opposé à l'adhésion!
Il ne veut simplement pas, par peur de vexer, retirer le demande déposée il y a plus de 15 ans. Plus aucun membre du CF, même pas les socialistes veulent encore adhérer à l'UE. Ils se sont tous rendus à l'évidence, le peuple n'en veut pas (pour le moment j'en conviens).
Quant aux votations du 8 février, la grande faute est à mettre sur le dos du parlement qui a groupé la reconduction et l'extension.
Refuser une bilatérale n'est pas forcément être contre les bilatérales, c'est être contre celle eui est proposée. Il ne faut pas faire l'erreur typique de nos voisins français et faire répondre les votants à une autre question que celle posée (Lors du référendum sur la constitution de l'UE, on demandait au peuple d'accepter ou refuser une constitution, pas s'ils étaient pour ou contre l'UE) Dans ce cas, on demande au peuple s'il veut ou pas reconduire la libre circulation et l'étendre à la Roumanie et à la Bulgarie, on ne lui demande pas s'il est pur contre les bilatérales. Un accord bilatéral ou multilatéral est bon ou mauvais. On l'accepte ou pas! Il pourrait y avoir des conséquences ou pas! Le refus donnerait la possibilité à l'UE de dénoncer les autres accords, mais pas l'obligation de les dénoncer...
Bien que n'ayant pas encore arrêté ma position à ce sujet, en l'état actuel je voterai probablement non.

Écrit par : salegueule | 29/11/2008

J'espère sincèrement que vous avez raison et que l'ensemble du CF et des partis gouvernementaux ont abandonné l'idée d'une adhésion. Qui vivra verra... Si la population en était convaincue, peut-être que le CF s'éviterait des référendums et que l'UDC redescendrait à son niveau de 1992. Mais peut-être aussi que l'UE refuserait la reconduction des accords bilatéraux, ce qui n'est pas le but recherché par la majorité des électeurs.

Quant au vote des Français, nous savons tous que, comme d'habitude, ils n'ont pas répondu à la question posée (en l'occurence "Acceptez-vous la constitution européenne ?"), mais à "Appréciez-vous l'action du gouvernement ?" Tant que les divers gouvernements n'auront pas fait du référendum un outil commun de consultation en France, ils prennnent le risque d'un refus à chaque référendum, la question à laquelle les électeurs répondent étant invariablement la même ! ;-)

Écrit par : R. Bouvier | 30/11/2008

Les commentaires sont fermés.