05/12/2008

En réécoutant Ada Marra

En réécoutant Ada Marra dans l’émission Forum du 3 décembre, j’au eu la confirmation de ce que je croyais avoir entendu ! Est-ce que si un élu UDC avait tenu les propos que Madame Ada Marra a prononcé les « biens penseurs » auraient accepté de tels mots ? Madame Ada Marra a clairement dit qu’elle ne pouvait accepter que la Suisse ne soit que 25ème au niveau mondial, alors était que le Rwanda était premier, dans la proportion de femmes au parlement. J’ai ressenti que le ton utilisé par Ada Marra frisait le mépris pour un pays africain ! (Du style : vous vous rendez compte, un pays africain mieux classé que nous ? c’est intolérable !) Madame Ada Marra ne veut pas admettre que si il y a peu d’élues alors que les femmes sont majoritaires dans notre pays, c’est simplement que les femmes ne veulent pas voter pour des femmes uniquement parce qu’elles sont femmes !

Il est de son point de vue impensable que des femmes ne puissent pas adhérer à ses idées à Elle.

Commentaires

Maurer est la copie de Blocher et il ne m'inspire pas confiance. J'aurais honte que CF compte parmi ses ministres un UDC comme Maurer.

Écrit par : Kebaili | 06/12/2008

Cher Monsieur,
Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir si vos opiions politques étaient plus dues à une réflexion sur le fod des problèmes politiques, ou si vos opinions découlent uniquement de relents émotionnels?

Meilleures salutations,

Josquin Chapatte

Écrit par : Josquin | 08/01/2009

Kebaili, moi c'est le contraire et j'espère que prochainement un deuxième puis un troisième UDC sera élu à la place des 2 socialos ! Je n'ai aucune confiance en Cruella qui se voile et qui abandonne lâchement 2 suisses en Libye ou de Leuenberger qui "pique" un charriot à la Migros !

Écrit par : Octave Vairgebel | 08/01/2009

@Josquin,
Bonjour, Merci de votre commentaire.
Dans le cas précis, il ne s'agit pas de politique de fonds ou de réflexes émotionnels. Il s'agit simplement de faire comprendre à Ada Marra ainsi qu'aux autres femmes qui ne pensent que femmes, que cette qualité là, le fait d'être femme, ne peut en aucun cas être un plus pour une élection. La parité, l'égalité, les quotas ou toute autre chose que l'on pourrait inventer sont antidémocratique.
Les électeurs comme les électrices doivent pouvoir choisir qui bon leur semble. Je ne verrai aucun problème à ce que les femmes soient majoritaires, voir seules à être élues à condition que ce soit démocratiquement. Qu'elles aient la majorité par les urnes ce qui voudraient dire qu'elles le sont pour leur(s) compétence(s) et non pas parce qu'elles sont femmes.

Écrit par : salegueule | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.