24/01/2009

Roumains et Bulgares, une libre circulation incomplète

Un article de la Julie d'aujourd'hui nous explique comment l'UE n'aurait pas pu accepter de la Suisse une prolongation de l'accord sur la libre circulation et le refus d'y inclure la Bulgarie et la Roumanie.

 

 


L’article de la Tribune de ce jour nous explique clairement quels sont les pays dans lesquels la libre circulation existe totalement et quels sont les pays dans lesquels elle n’est que partielle. Même si ces différences ne sont annoncées que comme provisoires, nul ne peut affirmer avec certitudes quand ces mesures seront levées. Les pays de l’UE, pourront toujours trouver des solutions particulières. On vient de le voir avec le traité de Lisbonne rejeté par le peuple irlandais. L’Irlande sera au bénéfice de clauses particulières…

Il aurait peut-être fallu que la ministre des Affaires Etrangères lise cet article avant de répondre à l’interview de la TDG publiée dans la même édition.

Comme il est regrettable qu’elle ait parlé à Infrarouge l’autre soir juste après le reportage sur les travailleurs polonais établis au Pays-Bas en quantité bien supérieure à ce que cet Etat était prêt à accueillir. La crise aidant, le danger du dumping salarial est bien plus important que ce qu’admettent nos gouvernants.

Commentaires

et bien moi je suis fan de tes article quoi qu'on puiss en dire ! lol

Écrit par : Wiki | 27/03/2009

Les commentaires sont fermés.