07/02/2009

Les statistiques du chômage prônent le NON

Alors que le taux de chômage à Genève atteint presque 6%, soit près du double de la moyenne suisse, le taux de chômage de la Haute Savoie, pourvoyeuse de nombre de frontaliers se situe à moins de 5,5% au 3ème trimestre 2008. C'est-à-dire près d’un tiers de moins que la moyenne nationale française. Dans l’Ain, autre département frontalier, le taux est à environ 5%.


Le tableau ci dessous, établi par les statisticiens du département de la Haute Savoie, nous montre à quel point la libre circulation favorise les travailleurs des départements frontaliers au détriment forcément des travailleurs locaux. Alors que depuis "toujours" le taux de chômage français est largement plus élevé que le taux suisse, pour les départements de la Haute Savoie et de l'Ain, ces taux sont non seulement bien en dessous du taux français, mais ils sont également plus bas que le taux genevois!

 

Stat Haute Savoie.JPG


En refusant de prolonger l’accord sur la libre circulation, nous défendons les emplois pour les travailleurs locaux.

Les commentaires sont fermés.