03/03/2009

Traitement de faveur pour des privilégiés de l’hôpital

Des politiciens et des dirigeants des HUG peuvent être admis en privé au tarif de base. Un privilège que peut accorder le directeur.


«J’ai la compétence d’admettre en privé des patients assurés et facturés en chambre commune», a reconnu Bernard Gruson, directeur général des Hôpitaux universitaires (HUG). «Si les conditions d’accueil le permettent, j’accorde cette dérogation une à deux fois par mois», assure-t-il. Mais qui en bénéficie? «Les conseillers d’Etat en activité ou à la retraite, les membres du conseil d’administration, ceux du personnel et leur famille», clarifie-t-il aussitôt. Il brandit un règlement sur l’admission des malades pour justifier cette compétence. «Ces dérogations ne sont pas liées au statut social. J’en ai accordé aussi à des nettoyeurs», précise-t-il. Lire la suite de l'article de 20Minutes

 

Le scandaleux limogeage d ?Eric Stauffer n’était-il qu’un contre feu à un scandale bien plus grand encore : les passes droits aux HUG. Comment peut-on tolérer que certains dont des élus ou d’anciens élus, puissent profiter de privilèges que l’on pourrait penser ne voir que dans des républiques dites bananières. Savoir que des patients ayant, peut-être avec de grands sacrifices, cotisés à des assurances maladies forts coûteuses pour avoir un peu de confort lors de leur hospitalisation, se voir refuser des chambres individuelles et dans le même temps, un directeur des HUG, un fonctionnaire, décider que d’autres y ont « plus » droit. Là est le vrai scandale. Les parlementaires genevois devraient immédiatement lancer une enquête à ce sujet et le cas échéant prendre des mesures proportionnées. Dans l’attente du résultat de cette enquête, Monsieur Gruson ne devrait plus pouvoir user de ce « choix » de classe pour les patients !

 

Les contribuables genevois apprécieront sans doute de payer le déficit d'un hôpital qui fait de tels cadeaux à des gens qui n'en ont pas besoin.

Les

Commentaires

et bienmoi je suis fan de tes articles quoi qu'on puise en dire ! lol

Écrit par : Wiki | 05/04/2009

Les commentaires sont fermés.