13/03/2009

Le Conseil Fédéral capitule !

Pire qu’à l’école ! Quelques pays européens, dont la France et l’Allemagne qui se prétendent « amis », ont simplement racketté la Suisse. Nous menaçant de sanctions dont on ignore les termes exacts, ces deux pays ont réussi à faire mettre un genou à terre à nos gouvernants.


Ces derniers ne méritent plus de rester en place ! Ils ont simplement refusés de résister.

Cédant au chantage, ils ont (aban)donné le secret bancaire. Il n’a même pas été négocié. Il a été cédé contre…….rien !

C’est la première fois que l’on voit un état démocratique, un état souverain, un état libre, soumis à un tel chantage. Nous devons nous relever et reprendre ce qui a été concédé. Dénoncer immédiatement l’accord sur la fiscalité de l’épargne. Pour quelle raison devrait-on continuer à respecter des engagements envers des pays qui, eux, ne nous respectent pas ?

Le ministre-président Merz a failli à sa tâche. Au lieu de défendre les intérêts de nos concitoyens, il a bradé un de nos plus forts atouts !

Monsieur Merz doit démissionner. Ses collègues du CF sont collégialement responsables. Ils doivent aussi démissionner.

Nous allons maintenant regretter C. Blocher, avec lui au gouvernement, le CF n’aurait pas ainsi baissé son pantalon. Au contraire il se serait battu, il aurait résisté, il aurait rendu coup pour coup.

Monsieur Merz n’a fait que tendre l’autre joue !

Puisque la France et l’Allemagne veulent tellement abolir le secret bancaire suisse, pourquoi la Suisse n’en profite pas pour mettre au grand jour les transferts effectués par les banques suisses lors des fameuses rétro commissions lors de la vente des frégates françaises à Taiwan. Pourquoi ne pas mettre au jour les comptes des grandes sociétés comme Total par exemple. La France a « forcé Andorre à se mettre en conformité avec l’OCDE, quid de Monaco ? Qu’en est-il des îles anglo-normandes ? Comment le gouvernement anglais lutte-t-il contre le blanchiment des ces îles ?

La Suisse a accepté d’avaler beaucoup trop de couleuvres depuis le refus de l’EEE en 1992. Nos ministres depuis cette époque se sont mis en tête que nous étions redevables à l’UE de ce refus.

Il n’en est rien. Le peuple est souverain et ne doit rien à personne. Ses représentants non plus !

Maintenant nous avons cédé « gratuitement » beaucoup trop de choses. Il est temps de revenir en arrière, de nous replier dans le réduit national, de préparer la contre attaque et de passer à l’action. Les français et les allemands nous ont menacés ? Boycottons leurs produits !

N’engageons plus leurs chômeurs. Le franc suisse est trop haut ? Faisons le baisser jusqu’à ce que les produits vendus en Euro soient trop chers.

Je suis persuadé que l’avion de combat suédois est tout aussi bon que l’avion français qu’aucune armée ne veut ou que l’Eurofighter allemand. Est-on sur que les russes ne seraient pas prêts à vendre des MIG ? Se serait amusant de voir l’armée de l’air suisse se fournissant en Russie….

Commentaires

Maintenant, les banques françaises, allemandes, américaines, etc., en Suisse qui ont su si bien profiter du secret bancaire suisse n'ont plus qu'à fermer leurs portes.... et les français et autres , etc. de la Communauté européenne n'auront plus qu'à rentrer chez eux, après avoir bien entendu encaissé leurs indemnités de chômage et autres.

Nous, Suisses, aurons enfin Le Droit de Travailler, comme avant, pour un travail sérieux !

Écrit par : Edelweiss | 14/03/2009

Au point ou s'en était,valait mieux pour la Suisse de faire des cocession,plutôt que de déclarer la guerre seul contre tous.Mais l'UE,la France et l'Allemagne se sont peut-être tirés une balle dans le pied,en risquant de favoriser l'éxode des clients vers des cieux plus paisible,aux Emirats ou aux Iles Caïmans,là ou le secret bancaire peut dormir sur ses deux oreilles.L'Allemagne et la France se veront poliment d'aller se faire foutre,le jour où il voudrons négocier avec ces paradis fiscaux intouchables.

D.J

Écrit par : D.J | 14/03/2009

Bonjour D.J.,
Merci pour votre commentaire.
Vous avez probablement raison, de plus les frontaliers français travaillant dans des banques en Suisse devront être les premiers à payer les pots cassés.....
Sarko a les moyens d'avoir des chômeurs supplémentaires, il est de notoriété publique que la France a un taux de chômage parmi les plus bas d'Europe......

Écrit par : salegueule | 16/03/2009

Ravie de voir figurer ici le regret du départ de C. Blocher! L'Homme aux "mauvaises manières" avait bien plus d'intelligence et de stratègies politiques que tous les minables qui gouvernent actuellement le plus grand nombre des pays européens. Moi je demande 4 UDC au gouvernement, car maintenant il faut des hommes forts-et-courageux pour faire front à toutes ces magouilles pour faire couler ou adhérer notre pays. Ce n'est pas les parlementaires-Nullâtres qui en seront capables, seuls les UDC de l'aile droite (droite: pour la correction, la justesse; voire justice et la défense des droits de notre pays et nous autres citoyens).
Maintenant pour ceux qui ne l'avaient pas compris, et qui ouvrent des yeux de chouettes à la Widmer-Schlumpf, ils ne vous restent qu'à adhérer à UDC : l'Union fait la force....et nous allons en avoir grand besoin!

Écrit par : Corélande | 16/03/2009

Hallucinant le nombre de conneries des commentaires précédents ! Je cite, "nous Suisses allons pouvoir travailler" avec qui, bougres d'idiots si vous n'avez plus de clients ? qui je vous le rappelle sont les Européens ! Sans les autres la Suisse n'est RIEN ! De plus pour imporer ou exporter de plus loin, hors Europe, il faudra tout de même passer par l'Europe d'abord, à moins que vous n'ayiez oublié que notre petite Suisse n'est qu'un petit pâté en plein centre de l'Europe ! Notre pays n'a pas les MOYENS de se fâcher avec l'Europe ou qui que ce soit d'autres !

Écrit par : Café | 16/03/2009

Bonjour Café,
Merci pour votre commentaire. J'espère que dans la "vraie vie" vous vous défendez mieux que cela. Pour mémoire, nous achetons plus à l'Europe que nous ne lui vendons! Personne ne parle de sa fâcher avec l'Europe. Seulement avec ceux qui se comportent mal. L'Allemagne et la France en particulier. Ces deux pays, historiquement invasifs, guerriers, cachent leur incapacité à gérer leurs problèmes intérieurs en s'attaquant à un "petit". Ces deux pays ne respectent absolument rien. Leur engagement à ne pas dépasser un certain taux d'endettement par exemple. Les accords signés récemment avec la Suisse sur la fiscalisation des avoirs de l'épargne. La réserve fédérale vient d'épingler aujourd'hui la Société Générale pour sa "non" politique anti-blanchiment! Etc...La Deutsche bank vient d'être accusée par le Tages Anzeiger (journal sérieux s'il en est) de démarchage de clients suisses pour des comptes "noirs".
Pensez vous sàérieusement que cette banque ne fait cela qu'avec les clients suisses? Ne le fait-elle pas (comme l'UBS) auprès de clients américains?
Ne pensez vous pas que les italiens seraient heureux de développer un service de transport de marchandises depuis le port de Gênes en direcrion de la Suisse?
Nous devons nous défendre. Je suis conscient que ce n'est pas facile, mais autrement on se fera bouffer tout cru!

Écrit par : salegueule | 17/03/2009

@café
Oui, nous Suisses allons pouvoir travailler....
Oui, car depuis quelques années, le travail s'est effectué de manière rapide sans aller dans les détails.
La qualité du Savoir-Faire Suisse n'existe plus en faveur du court-terme et des finitions aléatoires.
Oui, j'aimerais voir le retour du travail bien fait, sérieux et retrouver la satisfaction du bien fait qui me manque tellement et jeter aux orties ces petits chefs qui n'attendent à travers mon travail vite fait le compte de leurs boni...sur leurs comptes en fin d'année...

Écrit par : Edelweiss | 17/03/2009

Je rappelle simplement, que même la Chine s'est prononcée pour la levée du secret bancaire suisse, étant donné que Hong Kong et Singapour acceptent la levée du secret bancaire. Ceci pour ceux qui pensent qu'il faut traiter avec les Chinois. L'Italie va lancer une amnestie fiscale afin de rapatrier l'argent dé posé dans les paradis fiscaux. 21890 entreprises en Suisse travaillent pour le domaine automobile Européen, ce qui fait 35.850 postes de travail. Edelweiss, comment pensez-vous que la Suisse va encore pouvoir donner du travil à ses citoyens, si la plupart des Entreprises mettent la clé sous la porte ? Faut-il vous rappeler que les 2 premiers mois de 2009 ont été catastrophiques, et qu'un grand nombre d'Entreprises va licencier...

Vous voulez faire Comme Uely Maurer, qui vient de vendre sa limousine allemande pour acheter une Renault Espace ? vendez vos Miele, Siemens, Bosch etc... Vous avez raison il faut acheter Suisse...et bouffer Suisse...(que des patates bien sûr...) car le chocolat c'est plus possible sans importation...

Écrit par : Café | 23/03/2009

@Café:
Bonjour, merci pour votre commentaire.
Le secret bancaire chinois (Chine continentale) est, comme dans les pays communistes en général, très strict! Souvent plus strict que le notre!
L'Italie a déjà eu une amnistie fiscale il y a quelques années, bien que très généreuse pour les "fraudeurs", elle a eu un succès mitigé.
Pour ce qui est de l'électroménager "allemand" voir les mqrques que vous citez, qu'elle part de ces machines sont encore fabriquées en Allemagne et quelle part le sont maintenant en Chine...?
Pour ce qui est du marché de l'automobile, c'est vrai que la crise est dure. Sur les 21890 entreprises que vous dénombrez, combien effectuent des travaux industriels (c'est à dire qu'ils fabriquent quelque chose)? Combien font le commerce?
Ueli Maurer en vendant une Mercedes pour acheter une Renault économise probablement de l'argent du contribuable, pourquoi le lui reprocher?

Écrit par : salegueule | 23/03/2009

Comme Doris Leuthard a dit qu'il fallait dépenser son argent pour faire tourner l'économie, j'ai acheté et payé cash une voiture asiatique.

Pourquoi achèterais-je une voiture européenne alors que les européens refusaient de me donner du boulot parce que mon profil ne correspondait pas à leurs critères ? Ils n'ont jamais voulu d'ailleurs me préciser les critères requis !

En voyant de vieilles personnes au Japon ayant le droit de travailler, je me suis dite qu'il fallait montrer un peu de solidarité vis-à-vis d'elles !

Aujourd'hui, j'ai tout de même pris en stop un monsieur très âgé qui avait manqué son bus pour aller visiter un EMS ! Il m'a très chaleureusement remercié de mon geste...

Écrit par : Edelweiss | 23/03/2009

...il est inutile de chipoter sur les détails...ce que je veux dire, c'est que notre pays n'a pas LES MOYENS NI LE LUXE de pouvoir se fâcher avec ses voisins, étant donné que nous sommes cernés. Inutile de revenir à ce qui s'est passé durant la dernière guerre, car le contexte était tout à fait différent.

Donc, je ne comprends pas, que MCR hausse le ton, avec le Ministre Allemand...mais fait la carpette devant l'Iran et la Lybie ! Il vaut mieux se tenir en bons termes avec les Européens, qu'avec la Lybie ou l'Iran ! Dois-je vous rappeler le voile qu'elle a ôsé mettre en Iran ! quelle magnifique image de femme soumise elle a donnée !

Pour en revenir à l'Amnistie Italienne, je vous conseille de lire les journaux tessinois, et vous verrez que le Tessin crève de trouille à cette idée...
De plus se fâcher avec l'Allemagne équivant à se fâcher avec toute l'Europe, je trouve donc ridicule et digne du jardin d'enfants l'action de Ueli Maurer !

Écrit par : Café | 24/03/2009

Depuis le début du siècle passé la Suisse a su faire preuve d'innovations et de créativités (voir rien que pour l'horlogerie). Aujourd'hui il est temps de se poser la question de savoir si nous ne sommes pas dans une fin de la civilisation industrielle! Tout cela implique des remises en question, et c'est plus facile à faire "avec un petit chez soi qu'un grand chez les autres"!
La qualité a été notre force et notre marque de fabrique, avec la dilution dans les normes européennes on voit ce que cela a donné!
Nous sommes des férus de travail, et nous le démontrerons encore s'il le faut! Le tertiaire peut bien perdre de sa surperbe, il n'est pas le plus important dans la vie, comme on a voulu nous le faire croire ces dernières décennies.
Quant aux six autres CF ils pourraient bien en prendre de la graine d'économie,
et à nouveau l'exemple vient de l'UDC!

Écrit par : Corélande | 24/03/2009

@Edelweiss,
Bonjour, merci pour votre commentaire.
Vous avez suivi "à la lettre" les conseils de notre ministre de l'économie et vous avez bien fait. Vous avez eu là un comportement citoyen. Plus l'argent circule, mieux l'économie se porte. Que vous ayez acheté asiatique plutôt qu'européen n'a pas d'importance pour notre économie. Les marges acquises en Suisse le sont d'où que soient importées les automobiles.

Écrit par : salegueule | 24/03/2009

@Café,
Bonjour, merci pour votre commentaire. De quels détails parlez-vous?
Du solde de la balance commerciale Suisse-Allemagne?
Non vous critiquez Micheline Calmy Rey de faire la carpette devant l'Iran et la Libye, mais vous voudriet qu'elle le fasse devant l?allemagne et la France...Quelle incohérence. Cessez de pensez que le plus grand a toujours forcément raison! Voyez les restaurateurs allemands frontaliers commençant à se plaindre des dires de leur ministre des finances. Idem pour les supermarchés .
Les allemands qui profitent directement de la proximité de la Suisse pensent, eux, que le gouvernement devrait nous laisser tranquille. Les frontaliers italiens et français en pensent autant.
Si nous ne réagissons pas fortement, nous sommes effectivement foutus. Nous avons de quoi négocier en tenant le couteau par le manche. Nous sommes le château d'eau de l'Europe. Nous pourrions en profiter un peu plus!
Nous maitrisons le passage des Alpes, nous pourrions en profiter un peu plus!

Écrit par : salegueule | 24/03/2009

@Corélande,
Bonjour, merci pour votre commentaire.
Si comme vus le pensez nous sommes à la fin du cycle industriel, il faut plaindre nos voisins (Allemagne, France, Italie) Eux sont de grands pays industriels. Par chance, la taille de notre pays n'a pas permis que de grandes industries lourdes se développent et soient maintenant à la merci des marchés. Nos industries importantes comme l'horlogerie nécessitent un tel niveau de technologie que les risques ne sont plus aussi importants qu'il y a une quarantaine d'année. (Merci Monsieur Hayek) Certes il y aussi l'industrie alimentaire (nestlé) mais il s'agit là d'un secteur économique qui ne connaît pas sérieusement de crises. Nous mangerons toujours (si on peut, autrement....)
Nous avons su développer des services, particulièrement financiers, extrêmement efficaces. Le dernier exemple étant le modèle de sauvetage de l'UBS repris maintenant par le gouvernement US pour sauver ses banques en cessant de devoir remettre la main à la poche sans arrêt. Les britanniques ont nationalisés presque toutes leurs banques internationales et n'ont pas fini de devoir payer.
Leur monnaie a déjà perdu près de 20% de sa valeur... Les pays européens en garantissant sans limites leurs banques se sont engagées pour des montants qui ne sont pas connus des gouvernements....
Vous avez raison, si nous continuons à travailler, nous nous en sortirons. Probablement mieux que les autres...

Écrit par : salegueule | 24/03/2009

.... et dans tout ce méli-mélo financier, nous oublions trop vite la faillite des pays de l'Est.

Très bientôt pourrait également survenir le problème financier de tous les oligarches russes qui devront renouveler leurs lignes de crédit auprès des banques européennes... Qui verrons-nous venir à leurs secours en contrepartie du gaz ? M. Poutine et la Russie de toutes les Russies...

Cela sera vraiment un magnifique spectacle...

Autre question : si MCR a mis le voile sur sa tête, nous impliquant nous toutes les femmes suisses et en Suisse, n'est-ce pas pour mieux vendre son opposition aux prochaines votations sur ces fameux minarets...

Écrit par : Edelweiss | 24/03/2009

Les commentaires sont fermés.