31/03/2009

Naturalisation refusée trois fois à un handicapé albanais

Un handicapé albanais de 35 ans s'est vu refuser vendredi dernier pour la troisième fois la nationalité suisse par l'assemblée des citoyens d'Oberriet (SG). Et ce, malgré l'intervention du canton. Egalité Handicap dénonce une "discrimination multiple".


Pour l'organisation de défense des personnes handicapées, la candidature du ressortissant albanais a été écartée à la fois en raison de son origine et de son handicap. Des représentants d'Egalité Handicap ont assisté à l'assemblée communale, écrit l'association.

Lors de la première demande du candidat à la naturalisation, les autorités d'Oberriet n'avaient pas justifié le refus de l'assemblée. La deuxième fois, outre des "motifs xénophobes", les citoyens de la commune avaient soutenu ce nouveau rejet par le fait que le candidat en chaise roulante "vit sur le dos de l'Etat", indique Egalité Handicap.

Le département st-gallois de l'intérieur avait alors donné suite à un recours contre cette décision. Après ce troisième rejet, l'organisation exige désormais au canton une nouvelle réglementation en matière de naturalisations, car le cas de l'Albanais d'Oberriet n'est pas le seul du genre.

Les citoyens st-gallois vont d'ailleurs se prononcer le 17 mai prochain sur une modification de la Constitution. En cas de "oui", la décision de naturalisation appartiendra à des assemblées paritaires de citoyens.

Trois fois ! Et il n’a pas compris !

Comment se fait-il que la première décision n’ait pas suffit ?

Les pro étrangers prennent les instances en otage, elles se permettent de remettre en cause une décision prise par une représentation populaire, élue et constitutionnellement apte à décider. Remettre en cause ces décisions devrait être totalement interdit. Du point de vue de Egalité Handicap, la décision était xénophobe. C’est un argument avancé uniquement pour que les médias se positionnent en faveur de cet albanais. De mon point de vue, une décision selon les lois en vigueurs ne doit pas être discutée.

Commentaires

Bonsoir von_dach,
J'ai lu ce message et plusieurs autres de votre blog. Je suis atterré par vos propos xénophobes et étonné que la Tribune de Genève tolère un blog aussi méprisant et contraire à mon avis à la législation anti-raciste.
Concernant ce jeune homme handicapé, je suis révolté du fait qu'on lui ait trois fois refusé la nationalité suisse parce qu'il ne peut pas subvenir lui-même à ses besoins. C'est une violation flagrante des droits humains et je lui témoigne toute ma solidarité.

Écrit par : Dr Bob | 31/03/2009

@Dr Bob,
Bonjour, merci pour votre commentaire.
Malgré ce que vous dites et pensez, je ne pense pas être raciste ni xénophobe. Je pense simplement que l'on devient pas suisse uniquement parce que l'on le demande. Une naturalisation doit se mériter. On doit être intégré pour être naturalisé. Si l'assemblée communale d'Oberriet a jugé que cet albanais n'était pas naturalisable, je leur fait confiance. Comme je leur fait confiance lorsqu'elle accepte de naturaliser quelqu'un. Ce que je regrette dans ce cas, c'est qu'une association se permette de remettre en cause une décision de représentants populaires en prétextant un cas de racisme. Nous avons voté l'an dernier pour que le peuple ne puisse plus décider directement des naturalisations et que celles-ci soient confiées à des assemblées. Le moins que l'on puisse faire est de respecter nos lois!

Écrit par : salegueule | 01/04/2009

On connait les raisons de ce refus de naturalisation selon Egalité Handicap.

Il serait interessant de connaître les motifs de l'assemblée des citoyens d'Oberriet (SG).Pour écarter tout malentendus.J'espère que Egalité handicap,n'utilise pas le côté émotif ou il serait automatiquement salaud de refuser le passeport suisse de façon justifiée ou pas à un ressortissant étrangé victime d'un grave handicap physique.

D.J

Écrit par : D.J | 01/04/2009

"Ce que je regrette dans ce cas, c'est qu'une association se permette de remettre en cause une décision de représentants populaires en prétextant un cas de racisme"

L'argument de racisme est un peu facile étant donné que l'on ne naturalise pas en Suisse des Suisses.Un refus de naturalisation réellement justifié ou pas,l'est forcement sur un étranger.

D.J

Écrit par : D.J | 01/04/2009

Les commentaires sont fermés.