23/04/2009

Mission antipirates: l'envoi de soldats sera discuté au Parlement

Le Parlement se prononcera en automne sur l'envoi d'un détachement d'au maximum 30 militaires au large des côtes somaliennes. Le Conseil fédéral lui a remis son message sur la participation à la mission européenne antipirates "Atalante".


Le gouvernement confirme ainsi la décision de principe prise le 25 février après divers atermoiements. Le ministre de la défense Ueli Maurer avait en effet déclaré publiquement au début de l'année y être opposé.

Comme lors de la précédente décision, la ministre des affaires étrangères Micheline Calmy-Rey n'est pas venue commenter ce dossier sensible devant la presse. L'information a été publiée par son département sous la forme d'un communiqué.

Les militaires suisses seront chargés de protéger des bateaux battant pavillon helvétique et de se défendre contre des attaques de pirates. Ils ne pourront en revanche pas mener d'offensive militaire sur terre ou sur mer.

Leur mission se concentrera sur la sécurité des bateaux du Programme alimentaire mondial (PAM). Elle pourrait être élargie à la défense des navires de fret suisses naviguant dans la région de la mission Atalante.

Quelle foutaise ! La cheffe du DFAE a vraiment proposé n’importe quoi !

Le parlement a refusé à Samuel Schmid un programme d’armement prévoyant des avions de transport de troupes. Nous sommes un pays neutre. Le parti de Madame Calmy Rey est un parti anti-militariste. Mélangez tout cela et sortez en une idée géniale : envoyons la troupe protéger les bateaux battant pavillons suisses au bout du monde. Précisons que ces soldats n’auront que le droit de se défendre. Avec quoi ?

Cette proposition est une énorme bêtise. Le CF devrait la retirer avant d’être la risée du monde entier !

Les commentaires sont fermés.