28/04/2009

Un Palestinien condamné à mort pour avoir vendu des terres

Un Palestinien a été condamné à mort par un tribunal d'exception palestinien pour avoir vendu des terres à des Israéliens en Cisjordanie occupée. La sentence doit être validée par le président Mahmoud Abbas pour être appliquée.


Anwar Breghit, 59 ans, a été reconnu coupable par le tribunal siégeant dans la ville de Hébron en Cisjordanie de "trahison et de vente de terres palestiniennes à des Israéliens" et condamné "à la mort par pendaison".

Il était accusé d'avoir vendu des terrains de son village de Beit Ommar, près de Hébron, à des Israéliens de la colonie de Karnei Tsur, selon des sources proches du dossier. Cette sentence est non susceptible d'appel.

Depuis le début de l'Intifada en septembre 2000, des dizaines de Palestiniens, accusés notamment de collaboration avec Israël, ont été condamnés par des juridictions d'exception ou assassinés par des activistes sans autre forme de procès.

Seuls deux des condamnés à mort ont été exécutés, en janvier 2001.

Il est décidément pratiquement impossible de vivre dans cette région ! Si ce palestinien n’avait pas vendu sa terre, il se serait sans doute fait spolier par Israël. Il est parvenu à retirer quelque argent de sa terre mais le voilà condamné à ne plus vivre…par ses pairs !

Les deux peuples qui se disputent ce bout de terre méritent-ils vraiment l’un comme l’autre d’y rester ?

23:12 Publié dans Monde | Tags : israël, palestine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.