11/08/2009

Insécurité à Genève: l'ambassadeur saoudien réclame plus de fermeté

L'ambassadeur et consul général d'Arabie saoudite à Genève dénonce le laxisme qui règne dans la cité de Calvin en matière de sécurité. "Nous voulons que les choses changent", car la ville est devenue "infréquentable", a-t-il déclaré dans "La Liberté".


Nabil Mohamad Al Saleh accuse la police genevoise de ne pas bien faire son travail. Elle "ne réagit pas à nos sollicitations", a-t-il regretté. Les responsables de l'Etat sont aussi critiqués. Si rien ne change, "on dira à nos concitoyens que Genève ne garantit plus leur sécurité", a-t-il averti.

Pour l'ambassadeur, une mesure qui pourrait être prise serait "d'arrêter de libérer les malfrats quelques heures après leur arrestation".

Les problèmes d'insécurité auquels seraient confrontés les touristes du Moyen-Orient à Genève ont été évoqués dans un reportage de la chaîne saoudienne Al-Arabya. Le journaliste y relatait l'agression à coups de barre de fer d'un Saoudien quelques semaines avant le début des Fêtes de Genève.

Selon Nabil Mohamad Al Saleh, la police genevoise aurait traité cette affaire avec désinvolture. "Elle a supposé que notre ressortissant était tombé, qu'il n'avait pas été volé". L'homme agressé a été sérieusement blessé. Il est resté dix jours dans le coma et a dû être "opéré du cerveau".

Pas de panique, le magistrat, dont les services ont mis près de 3 jours pour retrouver la victime de l’agression en question, va analyser la situation. Il admet donc n’avoir rien fait jusqu’à maintenant !

Le chef de la police genevoise est exceptionnel, il a réussi en un peu plus d’une année et avec l’aide de sa co-partisane du PS et ministre des affaires étrangères à ce que 2 pays arabes au moins soient en « froid » avec Genève. Au moment d’une crise économique sérieuse, se fâcher avec la clientèle touristique financièrement peu touchée par la crise, il fallait le faire.

Laurent Moutinot l’a fait !

Pour résoudre le problème, ne serait-il donc pas possible de laisser les policiers dans la rue et donner le travail administratif en découlant à des demandeurs d’emplois. En les engageant si nécessaire. Les crédits doivent être disponibles puisque L. Moutinot a déclaré qu’il engagerait volontiers plus de policiers mais que les candidats n’étaient pas suffisants.

Il faut maintenant très vite donner un sérieux tour de vis à Genève. Les prédateurs des rues (termes utilisés par Mr Hohl) ne doivent plus se sentir, eux, en sécurité.

Un moyen rapide de régler très vite certains cas serait d’extrader vers le pays de la victime les coupables étrangers de délits (vols, agression, etc) vers l’Arabie Saoudite par exemple.

Plus clairement, un maghrébin de la France voisine arrêté pour un délit dont la victime serait d’un pays du Golfe, serait immédiatement transféré dans le dit pays pour y être jugé. Avec ce genre de « renvois », nos rues (re)deviendraient rapidement beaucoup plus sûres !

Commentaires

Considérant l'état pitoyable de notre système judiciaire - dans tout le pays, pas seulement à Genève - un flic se retrouve confronté à deux possibilités : Ou bien, il s'en fout et ne va certainement pas risquer sa peau pour attraper un malfrat qui sera relâché après quelques jours. Ou bien il prend la chose en main et fait la justice lui-même, avec brutalité. Les deux alternatives sont aussi désastreuses l'une que l'autre. mais c'est vers quoi l'on s'achemine si une refonte totale du système judiciaire et une mis au pas des "juges" à tous les niveaux n'est pas entreprise.

Écrit par : J.C. Simonin | 13/08/2009

C'est vrai qu'après l'affaire Kadafi, on aura pu faire attention à la coomunication, au moins ! Attendons les prochaines élections cantonales genevoises quand la fréquentation du tourisme aura baissé.

Écrit par : Victor Devaud | 14/08/2009

Après le Brésil (souvenez-vous de cette jeune femme soi-disant sauvagement agressée à Zurich - elle s'était auto-mutilée!)voici l'Arabie Saoudite qui dépeint la Suisse comme terre d'insécurité avec des critiques virulentes de la Police suisse.

Qui veut la peau de la Suisse? Nous attendons la prochaine attaque qui retombera comme un soufflé!

Que cela n'empêche pas la Police d'être présente et d'effectuer son travail sur le terrain.

Écrit par : oceane | 14/08/2009

Quelle belle rigolade...
Pensez donc... Le pauvre saoudien qui semblait avoir été sauvagement attaqué à la barre de fer profitait de ses vacances à Genève pour se bourrer la geule et se taper des filles.... il a tellement peu l'habitude de boire en Arabie saoudite et ne voit même pas le bout du nez des jolies filles saoudiennes qu'il a profité de son séjour dans la cité de Calvin pour s'encanailler... rien de bien méchant quoi,,, mais bon, comme il n'a pas su se tenir tranquille le pauvre bougre, il s'est fait mettre une paire de baffes à la sortie de la boite de la rue du Rhône et, PAF, il se dégofle comme une outre vide et va se fracasser le crane sur les escaliers...
Al Arabia pense faire du chiffre (c'est lété et il n'y a rien d'ans l'actu...en plus la Suisse est en délicatesse avec Sieur Kadhafi... son fils Hannibal s'est fait coffrer par la Police genevoise alors qu'il avait copieusement baffé ses domestiques... et c'est à se demander s'il n'y a pas de la Lybie la dessous...) en publiant cette triste affaire et tente de faire peur à tous les arabes fortunées qui couvrent les trottoirs de Genève en juillet août, le Consul d'Arabie saoudite rajoute son couplet sur la sécurité à Genève et HOP, tout le monde en parle... sauf que la réalité n'est rien d'autre qu'un pauvre saoudien, en manque cruelle d'amusement et ne sachant pas se contrôler sous l'emprise de l'alcool (il n'est pas le seul d'ailleurs, la plus grande partie des hommes arabes venant à Genève ont le même comportement mais supportent juste un peu mieux l'alcool...!!!) se fait copieusement baffer et finit à l'hôpital.... Oui Monsieur le Consul d'Arabie saoudite, il faut sévir! ! ! et mieux surveiller vos ouailles mâles quand elles viennent en occident faire ce qu'elles n'osent pas faire chez vous.... ou alors penser à modifier vos lois totalement anachroniques et rétrogrades dans un monde globalisé que vous avez voulu comme ça pour faire plus d'argent...
Et ne vous en déplaise, Genève, canton ville qui compte presque 500'000 habitants, reste et restera encore longtemps une des villes les plus sur du Monde, n'en déplaise à Me Poncet et consorts...
A bon entendeur salut.

Écrit par : Jean-Claude | 15/08/2009

Les commentaires sont fermés.