19/08/2009

Congé paternité: Lausanne accorde vingt jours à son personnel

La municipalité de Lausanne veut faire passer le congé paternité de ses employés de 5 à 20 jours. La ville va rejoindre une commune comme Renens qui accorde un mois de congé payé. Un projet similaire est en discussion en ville de Genève.


Lausanne se place à l'avant-garde de la pratique helvétique en la matière. En Suisse, seules une poignée de villes et d'entreprises offrent un congé paternité aussi généreux.

La ville de Berne propose quinze jours, a expliqué la déléguée lausannoise à l'égalité. Plusieurs grandes entreprises comme Migros ou Swisscom offrent deux semaines, tout comme le canton de Genève. Le canton de Vaud alloue cinq jours.

En 2008, la majorité de gauche du Conseil communal de Lausanne avait plébiscité une motion demandant l'allongement du congé paternité. Elle avait jugé important qu'un père puisse soutenir sa femme dans les premiers jours qui suivent une naissance.

Le préavis de la municipalité sera vraisemblablement soumis cet automne à l'aval du Conseil communal. L'entrée en vigueur pourrait intervenir en fin d'année ou l'année prochaine.

Les élus des municipalités de Lausanne et de Genève se moquent des contribuables !

Alors que les finances de ces deux villes sont dans un état catastrophiques, que les dirigeants de Lausanne en tous cas ne savent pas comment renflouer la caisse de retraite des employés municipaux (c’est probablement la même chose à Genève), le seul remède que veut apporter la Municipalité Vaudoise c’est un privilège supplémentaire pour les fonctionnaires. En tant de crise de l’emploi comme c’est le cas maintenant, il s’agit d’une provocation envers les travailleurs du secteur privé.

Qu’attendent les partis bourgeois pour lancer une initiative forçant les communes, cantons et confédération à n’accorder aux fonctionnaires que les minimums légaux, tant en vacances,qu’en congés, qu’en jours fériés, qu’en financement de retraites, etc… A ce moment les finances publiques et par la force des choses les finances privées se porteront beaucoup mieux!

 

Commentaires

Ville de Lausanne a fait un très bon pas dans la forme de congés payés. J'espère que, dans notre ville, aussi, va examiner la question.

Écrit par : Stephanie | 28/08/2009

Vos arguments sont déconcertants de banalité ... Olala, le banquier se plaint qu'une commune accorde des "privilèges" à se fonctionnaires ... alors que les partis bourgeois s'évertuent à ralentir tout progrès social et sappent les finances public à coup de projet de réduction d'impôt.

Écrit par : Djinius | 28/08/2009

@Djinius,
Bonjour, merci pour votre commentaire.
Oui je m'inquiète pour les finances municipales de Lausanne. Les privilèges dont sont "munis" les fonctionnaires de cette ville frisent l'indécence. Les contribuables doivent payer à "leurs" employés des avantages dont eux-mêmes ne bénéficient pas. Et cela sans pouvoir dire quelque chose. A trop vouloir avoir, on perd tout! En ce qui me concerne, je conseillerai aux contribuables se sentant lésés par la municipalité vaudoise de changer de logement. Lorsque il ne restera plus que des fonctionnaires pour financer la ville, bien des choses changeront...
Il ne faut pas oublier que les fonctionnaires ne produisent rien, sauf des coûts!

Écrit par : salegueule | 30/08/2009

Les commentaires sont fermés.