29/09/2009

Adhésion à l’UE

Le plan de Micheline Calmy Rey

La cheffe du DFAE s’attache depuis des années à faire entrer la Suisse dans l’UE.


Pour ce faire, elle a compris, très vite, qu’il fallait se « débarrasser » de C. Blocher. Elle y est parvenue avec la complicité (voulue ?) des Verts et des PDC. Il est vrai que le grand stratège politique du parti du centre était facilement manipulable lorsqu’il s’agissait de venger Ruth Metzler. La prétendue non collégialité de l’ancien ministre UDC, colportée par les élus tant PS que Verts, même certains radicaux ont repris cet argumentation qui semble maintenant non fondée. En tout cas, l’actuel gouvernement paraît moins collégial qu’il ne l’était avec C. Blocher !

La première partie du plan a parfaitement fonctionné. Les médias se sont fait un plaisir de ne parler que du manque de collégialité de C. Blocher, sans se rendre compte que pour ne pas être collégial, il faut être plusieurs. C. Blocher a été exclu du Conseil Fédéral.

Depuis là, la cheffe du DFAE s’est attelée à un travail de sape en faisant tout ce qui était nécessaire pour que la Suisse soit isolée de reste des pays occidentaux. Elle est allée porter un voile en Iran pour signer un contrat gazier…

C’est son collègue de parti (L. Moutinot) qui est en charge de la police cantonale qui a effectué l’arrestation du fils Kadhafi.

C’est elle qui n’a pas réussi pendant plus d’une année à faire revenir au pays les 2 otages. Alors que le président de la confédération était à bout touchant, une fuite dans la presse suisse a fait échouer la libération. Je me demande si ce n’est pas elle (ou ses services) qui a saboté le voyage de M. Merz en Libye. (Elle ne pouvait se permettre de voir son travail d’une année réduit à néant par le président de la confédération)!

C’est encore elle qui se plaint que sa collègue du CF ne l’ait averti de l’arrestation d’un pédophile présumé. Est-il courant que la ministre du DFAE soit mise au courant des exécutions de mandats d’arrêts internationaux ? La cheffe du DFAE n’a pas réagi que mollement lors des interventions inadmissibles de l’ancien ministre des finances allemand.

La volonté de la ministre socialiste d’envoyer nos soldats en Somalie dans un projet européen auquel notre neutralité ne nous aurait pas permis de participer pleinement était sûrement volontairement voué à l’échec public.

En résumé la ministre genevoise semble semer la zizanie au sein du gouvernement. Si elle a pu en faire porter le chapeau lors de la précédente législature à l’UDC Blocher, elle ne pourra pas cette fois échapper à ses responsabilités.

Commentaires

Depuis le temps qu'on le dit....

Écrit par : DdDnews | 03/10/2009

Il y a longtemps que nous n'avons pas eu un gouvernement si minable,Pascal qui est sur le départ nous a endormi ily a 3 ans en prétendant que lesprimes ne monteraient pas si on refusait la caisse unique. Mensonges ! Merz négocie des arrangements secrets avec les autres pays. On ne peur pas savoir le détasil de ces accords. Après. ce sera trop tard. Evidemment que c'est difficile de parler quand on est à plat ventre devant son interlocuteur . On vient de nommer un
conseiller fédéral qui ne fera sûrement pas de bruit alors qu'on aurait eu besoin d'un homme àé poigne. Maurer ne sait plus où il en est avec son armée.Doris se promène aux frais de la Suisse. Moritz se réveille de temps à autre pour lire un poème. Bravo la Suisse méprisée par l'Europe! Gonthier Claude

Écrit par : gonthier | 06/10/2009

La collégialité tant vantée n'existe plus au C.fédéral. Chacun tire la couverture de son côté. On dirait que nos Autorités veulent nous mettre dans le crâne que la Suisse est méprisée par tous les soi.disants amis de l'Europe. Je suis pour l'adhésion , mais comme un état souverain, avec un minimum de fierté. Se mettre à plat ventre n'est pas une positiion honorable pour un président . Ce n'est pas en nous assommant de reproches que l'Union Europe nous donnera envie d'en être et je le regrette. L'alleingang est une idiotie. Hanz Feher doit prendre le train du 21 è siècle et quitter Morgarten. L'Udc devrait essayer de faire des propositions constructives et ne pas se limiter à des affiches dégueulasses. Il y en a du boulot !!!! Gonthier Claude Renneaz

Écrit par : Gonthier | 06/10/2009

@Claude Gonthier,
Bonjour, merci pour vos commentaires.
Vous avez aussi constater que le reproche de manque de collégialité fait à C. Blocher (Homme à poigne selon vous?) était plus que partisan. Nous avons la preuve, si c'était nécessaire, que les 6 autres membres du CF de la précédente législature n'étaient pas plus collégial que C. Blocher.
----------------------
Je ne comprends pas comment vous pouvez être en faveur de l'adhésion à cette Europe là! Une Europe que n'a même pas la possibilité de se prétendre démocratique. Une Europe où les "grands pays" (France et Allemagne) particulièrement se moquent totalement des accords qu'ils ont signés (Maastricht)
Une Europe subissant la dictature d'une commission qui ne rend de comptes à personne. Le modèle Suisse (à deux chambres) était le parfait modèle qu'une Europe se prétendant démocratique aurait du suivre. Au lieu de cela, seuls les pays à "grandes gueules" tirent cette Europe. Dans tous les sens!

Écrit par : salegueule | 06/10/2009

Autant je ne suis pas pour l'adhésion de la Suisse à l'Union Européenne, autant je trouve que le faite de ne pas être membre de l'Espace Économique Européen est une belle connerie. Une seconde votation est nécessaire.

Écrit par : Vida18 | 08/10/2009

Il n'y a aucune raison que la Suisse entre dans ce conglomérat de pays en faillite !

Écrit par : octave vairgebel | 09/10/2009

Les commentaires sont fermés.