15/10/2009

Minarets: les villes valaisannes tolèrent les affiches

L'Association des villes valaisannes trouve les affiches anti-minarets "abjectes" mais juge qu'il ne serait pas pertinent de les interdire. Les villes de Berne, Moutier et Thoune s'opposent en revanche à l'affiche controversée.


"Nous pensons que la population est adulte et capable de juger le contenu de ces affiches", a indiqué Fernand Mariétan, président de l'Association des villes valaisannes et de Monthey. Quant à la Fédération valaisanne des communes, elle a renoncé à donner une recommandation.

Le Conseil municipal de la ville de Berne recommande à la société d'affichage APG de ne pas placarder les affiches et leur message "discriminatoire". Il justifie sa position en se référant à celle de la commission fédérale contre le racisme, selon laquelle l'affiche discrimine et dénigre la minorité musulmane.

Les villes de Moutier et de Thoune ne veulent pas non plus des affiches qui s'opposent "aux valeurs fondamentales que sont la tolérance et l'intégration".

Pour l'heure, le placart litigieux est interdit à Bâle, Fribourg, Lausanne, Morges, Neuchâtel, Nyon et Yverdon. Il est en revanche autorisé à Bellinzone, Bienne, Coire, Genève, Lucerne, Olten, St-Gall, Schaffhouse, Winterthour, Zurich et La Chaux-de-Fonds.

 

Cela devient une habitude de voir les partis politiques « argumenter » sur la communication de l’UDC plutôt que sur le fonds d’une initiative, d’un référendum. A se demander si, pour l’UDC, l’important est de faire parler de soi plutôt que d’obtenir une victoire dans les urnes. Si on se souvient que l’UDC n’était pas vraiment favorable au lancement de cette initiative, mais que ce parti s’est vu « contraint » par ses jeunes troupes de devoir soutenir ce texte, on peut se demander si la partie de l'UDC tolérant les minarets n’a pas volontairement « saboté » la campagne en proposant les affiches tant discutées.

Sachant que l’UDC maîtrise très bien sa communication, je n’en serais pas surpris..

On peut toujours prétendre ensuite que l'on a perdu sur la forme, pas sur le fonds......

Commentaires

Tout cela est très drôle! On interdit des affiches représentants des minarets, et une conseillère fédérale nous recommande d'accepter l'implantation de minarets sur notre territoire pour la paix sociale et religieuse! Oups!

Écrit par : Corélande | 16/10/2009

Les commentaires sont fermés.