20/10/2009

Micheline Calmy-Rey: «Il faut une présidence de quatre ans»


Notre ministre des affaires étrangères persiste et signe. « Grâce » à sa politique de « neutralité active » elle a réussi à ce que la Suisse ne soit plus le médiateur privilégié dans bien des conflits, ce qui nous permettait d’avoir des contacts importants avec toutes les parties engagées directement ou pas dans ces conflits. Israël ne veut plus rien savoir de la Suisse. Les palestiniens n’en voudront bientôt plus puisque qu’il n’y a plus d’intérêts pour eux à avoir un médiateur qui n’a pas la confiance de l’autre partie. En Colombie, les diplomates suisses sont « grillés ». Combien de temps encore représenterons-nous les USA en Iran ?

A cause de l’entêtement de notre ministre et (aussi) du laisser faire de ses collègues du collège gouvernemental, Madame Calmy Rey a mis notre pays dans une situation très difficile.

Constatant son impuissance à régler le retour de Libye de nos concitoyens, le CF a demandé au Président de la confédération d’intervenir. Que se serait-il donc passé si la ministre avait eu aussi la charge de la présidence ? Un fiasco encore plus grand ! Pas de séance de rattrapage. Au contraire de son idée, je pense que la présidence de la confédération ne doit jamais être à la charge du ministre des affaires étrangères. Cela permet, en tout cas, d’avoir un niveau supérieur qui pourrait « sauver » la situation.

Madame Calmy Rey a tout faux dans ses choix, une politique étrangère active ne tolère pas la neutralité, il faut choisir un camp ! C’est la seule façon d’avoir des alliés, des soutiens.

Ce n’est pas la façon d’agir de notre pays depuis bien longtemps. La Suisse excellait dans la neutralité « passive ». Nombre de pays comptait sur la diplomatie helvétique pour résoudre les problèmes. La machine est cassée. Combien de temps faudra-t-il pour la réparer ? Combien d’otages suisses de par le monde en paieront les conséquences ?

19:03 Publié dans Monde, Politique, Suisse | Tags : cf, calmy rey, merz, lybie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Il faut ommettre Madame Calmy Rey.

Écrit par : Greek ; online calling cards | 03/11/2009

Les commentaires sont fermés.