15/11/2009

Le gouvernement genevois passe à droite

Le visage du nouveau Conseil d'Etat genevois est connu. Les cinq candidats sortants seront réélus dimanche tandis que la libérale Isabel Rochat et l'écologiste Michèle Künzler entreront au gouvernement. Cette projection se base sur 40% des bulletins dépouillés, a indiqué le chancelier Robert Hensler.


"Sauf surprise incroyable, il ne devrait pas y avoir de changement", a-t-il déclaré. Avec un millier de voix de retard, la socialiste Véronique Pürro est la grande perdante de cette élection. Elle est suivie, loin derrière, par les deux candidats du Mouvement Citoyens Genevois, Mauro Poggia et Eric Stauffer.

L'exécutif genevois passera à droite. L'Entente bourgeoise rafle quatre sièges tandis que l'Alternative n'en conserve que trois. Le Mouvement Citoyens Genevois ne fait pas son entrée au Conseil d'Etat.

 

Il est amusant de noter que l’entente s’entend mieux au niveau cantonal qu’au niveau fédéral……

Est-ce que ce changement de majorité va faire changer d’avis la BCG qui a décidé de délocalisé à Bâle une partie de ses places de travail et en faisant perdre par la même décision une partie des connaissances de base de son métier. La BCG aurait en effet pris la décision de « outsourcer » les back offices. Le nombre d’emplois ainsi perdus reste encore à chiffrer. Par les temps qui courent, mieux vaut être employé de banque à Bâle plutôt qu’à Genève. Est-ce que les communes et le canton ont été associés à cette prise de position ? Si oui, pourquoi l’ont-ils acceptée ?

Les commentaires sont fermés.