19/02/2010

Ricardo Lumengo aurait récolté de manière irrégulière des voix

Le conseiller national socialiste Ricardo Lumengo fait l'objet d'une procédure pénale. Le premier élu noir au Parlement fédéral est en effet soupçonné d'avoir récolté de manière irrégulière des voix lors de son élection au Grand Conseil bernois en 2006.

Le politicien biennois a confirmé vendredi dans un communiqué une information en ce sens du quotidien "Blick". Il reconnaît avoir commis une faute et assure n'avoir jamais voulu falsifier les résultats.


Quelle déception pour celles et ceux qui ont fait confiance à cet homme politique. Les explications, données sur la RSR par Monsieur Lumengo, sur les raisons qui l’auraient fait remplir ces bulletins de vote m’ont convaincu de sa culpabilité. Prétendre qu’en Suisse des citoyen(ne)s se seraient précipités devant lui en lui demandant de quelle façon ils/elles devaient remplir leur bulletins de vote pour voter en sa faveur me paraît difficilement pouvoir être vrai. D’une part les scrutins sont si courant dans notre pays que très peu de personne ne savent pas voter, d’autre part, celles et ceux qui ne le sauraient effectivement pas n’iraient certainement pas le dire……En ce qui me concerne, ce Monsieur devrait immédiatement démissionner de toutes fonctions électives. Le PS devra tirer les conséquences de cette affaire et forcer Monsieur Lumengo à se retirer puisque visiblement il ne désire pas le faire.

Je pense que beaucoup de nos compatriotes vont réfléchir à deux fois avant de refaire confiance à des personnes comme Monsieur Lumengo.

Commentaires

"Le PS devra tirer les conséquences de cette affaire et forcer Monsieur Lumengo à se retirer puisque visiblement il ne désire pas le faire."

Comme vous y allez ! Ce n'est quand même pas un élu de l'UDC :o)

Écrit par : Scipion | 20/02/2010

Les commentaires sont fermés.