18/10/2010

Le PLR donne raison à l'UDC


 

En s'alignant inconditionnellement sur la position des Démocrates du Centre, le PLR donne raison à ce parti. Les radicaux affirment au grand jour ce qu'ils pensent depuis belle lurette.

L'UE dans sa forme actuelle est une immense machine à gaspiller l'argent du contribuable. L'UE est une énorme machine à disposition des « grands pays » pour imposer leurs points de vue aux « petits » membres. Il suffit de constater de quelle façon la France (et d'autres) ce sont assis sur les règles budgétaires de l'Europe pour en être convaincu.

La gauche et (le PDC de C. Darbellay?) veulent également nous engager dans cette adhésion qui nous serait sans doute fatale. L'argument de la gauche prétendant qu'il faut être membre pour participer aux décisions est cruellement (pour eux) démenti par les faits. Il suffit de voir l'Autriche et le Luxembourg se « cacher » derrière la Suisse pour ne pas accorder aux autres pays membres l'échange automatique d'informations fiscales.

S'il est sans doute vrai qu'une grande partie du droit européen est repris automatiquement ou presque par notre droit, il est aussi vrai que nous pouvions à tout moment y mettre un halte là !

L'Europe avait la chance d'avoir en nous une Europe miniature en exemple à ses portes. Au lieu d'essayer d'en tirer profit, l'UE n'a pas su comprendre ce petit pays. Un pays qui respecte ses minorités. Un pays qui respecte son droit. Un pays qui ne s'est pas dissimulé derrière la dernière crise économique pour choisir la facilité en dépensant sans compter l'argent que les jeunes européens n'ont même pas commencer à gagner...

Bravo au PLR qui par ce choix clair ne va pas affaiblir l'UDC, si c'était son but, mais le renforcer. Le PDC par contre va encore perdre des suffrages et probablement son dernier siège au CF. Il sera amusant d'y retrouver dans un peu plus d'une année 2 UDC (des vrais), 2 PLR, 2 PS et un vert (libéral ?) Ce ne serait pas surprenant de voir les verts libéraux dépasser les Verts « traditionnels » positionnés plus vers la gauche extrême que vers l'écologie.

 

Les commentaires sont fermés.