08/11/2010

Votations fédérales du 28 novembre 2010

L’initiative «Pour des impôts équitables» recueille toujours plus de sympathies que prévu auprès de la population. Mais depuis quelques temps, les partis bourgeois et les milieux économiques ont intensifié leur campagne pour empêcher que cette initiative ne soit approuvée le 28 novembre.

 

J'ai été convaincu par l'argumentaire des socialistes sur leur initiative et je pense ne pas être le seul à l'être. L'argument qui a fait mouche est celui du taux MARGINAL minimum.

Ce minimum étant fixé à un taux relativement bas, plus bas que celui de mon canton. En regardant la carte du DFF, on se rend compte que les seuls concernés par une éventuelle augmentation d'impôts se trouvent de l'autre côté du rideau de roesti.......

Ceci mis à part, je trouve totalement anormal qu'en étant contribuable dans un des cantons dans lequel le taux d'imposition est le plus haut, mon canton passe quand même à la caisse lors de la péréquation et finance des cantons dont le taux d'imposition est très bas, Cela s'appelle de la concurrence déloyale et je me demande si la comco ne devrait pas s'intéresser à ce cas....

 

Commentaires

Exact, la Comco devrait se pencher là-dessus. Enfin, déjà qu'elle fout rien, on va pas lui demander de bosser encore plus..

En plus les opposants mentent comme des arracheurs de dents dans leurs flyers: ils font croire que les impôts de ceux qui gagnent moins de 250'000.-/pers. augmenteraient aussi, ce qui est faux.

Écrit par : Fufus | 10/11/2010

@Fufus,
Bonjour, merci pour votre commentaire. Vous avez parfaitement raison. Les contribuables gagnants moins de 250'000,00 francs ne verront pas leurs impôt augmenter à cause de l'initiative. Par contre, il ne serait pas impossible qu'ils baissent.....Un canton mettant un taux maximum de 22% pourrait voir le nombre de ses contribuables croître de façon sensible

Écrit par : salegueule | 10/11/2010

Les commentaires sont fermés.