08/11/2015

L’U.E. et l’immigration.

Ne voulant pas reconnaître le problème des Suissesses et Suisses en refusant de  renégocier l’accord sur la libre circulation, l’U.E. s’est tiré une balle dans le pied (encore une fois ?)

Même si la vague de réfugiés se présentant actuellement aux portes de l’Europe des 28 est très importante et différente en termes de « qualité » de migrants, elle ne se somme, proportionnellement à la population qu’à un cinquième de ce que la Suisse assume chaque année depuis plus de 10 ans !

Plus de 500 millions d’Européennes et Européens devraient pouvoir absorber selon les calculs que leurs dirigeants appliquent à la Suisse plus de 5 millions de migrants. Avec moins de 1 million pour cette année montre sa solidarité en montant des clôtures et des murs aux frontières. Le traité de Schengen est passé par pertes et profits. Mais comment changer un traité que l’on a présenté comme fondateur de cette U.E….

Les donneurs de leçons de cette Europe devraient réfléchir à leurs paroles et à leurs actes avant de dire et faire quoi que ce soit !

(Étrangement nous n’avons plus entendu Dany le rouge à ce sujet. Bien que soi-disant retiré de la politique, nous le voyons et entendons sur beaucoup de chaînes de TV et de radio…. Mais rien au sujet de la libre circulation...)

Les commentaires sont fermés.