21/11/2007

Amiante à Genève: des dizaines de bâtiments publics sous la loupe

Après la détection de deux cas de maladies liées à l'amiante parmi ses collaborateurs, le canton de Genève prend l'alerte au sérieux. Le Conseil d'Etat a présenté une série de mesures. Plusieurs dizaines de bâtiments publics seront passés au crible.

Tout d'abord, tous les collaborateurs ayant oeuvré plus de 10 ans au Cycle d'orientation du Foron feront l'objet d'analyses de santé. C'est dans cet établissement que le deux cas d'affections liées à l'amiante ont été découverts. Un situation paradoxale, puisque les relevés effectués à cet endroit avaient révélé une quantité d'amiante bien en-dessous de la cote d'alerte.

Ensuite, tous les bâtiments scolaires de l'Etat construits avant 1991, de même que certains locaux de l'administration, subiront des expertises. Plusieurs dizaines de bâtiments sont concernés, parmi lesquels une trentaine d'établissements scolaires, a relevé le président du Conseil d'Etat Charles Beer devant les médias.

Dans les bâtiments où de l'amiante aura été détectée, des mesures annuelles de la qualité de l'air et un contrôle de l'état des matériaux seront opérés. Dans un souci de transparence, les résultats seront rendus publics. Les locaux présentant des concentrations inquiétantes feront l'objet d'un assainissement.

 

Mieux vaut tard que jamais, mais là l’Etat fait fort, le problème de l’amiante n’est par récent…

 

18:12 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2007

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 6

La seconde phase verra la création, le 1er décembre, d'un groupe d'îlotage communautaire (GIC). Ce groupe d'une dizaine d'agents, composé pour moitié de gendarmes et pour moitié d'ASM, sera chargé d'approfondir les contacts avec les Roms et de les contrôler régulièrement.

 

 

 

Encore une grande idée, on les prie gentiment de partir, puis on les contrôlera ensuite……….

 

19:29 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 5

Les Roms seront dirigés vers deux abris d'urgence, l'un déjà existant, et l'autre, d'une quarantaine de places, spécialement ouvert à leur intention. Ils ne pourront toutefois y rester que dix nuits. A eux ensuite soit de trouver une solution plus durable, soit de plier bagages.

De mieux en mieux, on ne sait pas combien ils sont, mais on a déjà prévu le nombre de places nécessaire. D'un autre côté, si on calcule bien, ils devraient être rentrés à la maison pour Noël………

19:26 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (1)

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 4

En parallèle, la voirie fera évacuer les lieux où les mendiants ont établi leurs campements de fortune, notamment sous les ponts. "Humainement parlant, il est inadmissible que des gens dorment dehors en période hivernale", a affirmé Pierre Maudet. Policiers et travailleurs sociaux assisteront à ces opérations.

 

 

Voici une façon de rendre la vie des ces mendiants inconfortable……..

 

19:24 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 3

Le plan se déroulera en deux étapes. Dès vendredi et durant deux semaines, les gendarmes et les ASM vont contrôler et recenser les mendiants. Ils vérifieront notamment si les musiciens de rue possèdent l'autorisation requise.

C’est un super bon plan, on a déjà les réponses, voir ci-dessous, et maintenant on va essayer de trouver quelqu’un à qui les appliquer…….Génial !!!

19:19 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 2

"L'idée clef est de limiter l'attractivité" de Genève pour les mendiants, en majorité des Roms de Roumanie, a expliqué le conseiller administratif Pierre Maudet. Par une panoplie de mesures policières, sanitaires et sociales, il s'agit de leur faire comprendre qu'un séjour dans le canton ne peut constituer une solution durable. Le "tour de vis" opéré par les autorités va impliquer la police, les agents de sécurité municipaux (ASM), la voirie et les services sociaux.

 

 

Pour leur faire comprendre, pourquoi ne pas simplement les renvoyer chez eux ?

 

19:15 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Genève veut rendre la vie des mendiants "inconfortable" 1

Le canton et la Ville de Genève unissent leurs forces face au problème croissant de la mendicité. Ils ont présenté un plan de bataille qui ne prévoit pas de réprimer l'acte de tendre la main, mais qui complique et rend inconfortable la tâche des mendiants.

Donc on peut en déduire que jusqu’à maintenant, ils ont une vie confortable…(sous les ponts ?)

 


19:12 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2007

Genève renforce la lutte contre le travail au noir

Le canton de Genève va nettement renforcer sa lutte contre le travail au noir. Des sanctions plus dures et multiples frapperont aussi bien les entreprises ne déclarant pas leurs employés que les travailleurs au noir eux-mêmes.

"Notre priorité n'est pas de faire la chasse aux clandestins, mais de traquer les entreprises qui faussent la concurrence en ne payant pas leurs charges sociales et les particuliers qui reçoivent des prestations de l'Etat tout en travaillant", a affirmé François Longchamp, chef du Département de la solidarité et de l'emploi.

 

Va-t-on voir la gauche se plaindre une fois de plus de l’usage du terme « noir » ?

18:54 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

08/11/2007

CERN: l'anneau cryogénique de 27 kilomètres est achevé

La construction du grand collisionneur de hadrons (LHC) sous la frontière franco-genevoise avance vite. Mercredi, la dernière interconnexion de ce qui constitue le plus grand système cryogénique du monde a été scellée, a annoncé le CERN.

Si tout se passe comme prévu, les premiers faisceaux de particules pourront être injectés dans l'accélérateur géant en mai 2008. Pour l'instant, les scientifiques vont s'atteler à refroidir l'accélérateur, soit quelque 36'800 tonnes de matériel, à une température de - 271,3 degrés Celsius. Pour parvenir à une telle température, inférieure à celle qui règne dans l'espace intersidéral, quelque 10'000 tonnes d'azote liquide et 130 tonnes d'hélium liquide seront diffusées dans un système cryogénique comprenant plus de 40'000 soudures étanches, a fait savoir le CERN.

Le refroidissement de la machine se fera par étape. D'ici à la fin de l'année, cinq secteurs seront amenés à basse température. Les trois derniers secteurs seront refroidis au début de l'année 2008. Ce travail permettra de tester le fonctionnement de la machine.

Le passage à la phase d'exploitation de l'accélérateur est en effet une opération délicate. Selon le CERN, l'énorme machine ne s'enclenche pas en appuyant simplement "sur un gros bouton rouge". La mise en service du système se fera progressivement. Chaque sous-systèmes et chaque éléments sera testé séparément.

Le LHC constituera l'accélérateur de particules le plus puissant de la planète. Les physiciens espèrent grâce à cet instrument unique parvenir à percer les ultimes secrets de la matière.

 

Si le climat devient insupportable à Genève, on pourra demander au CERN de faire un « lâcher de froid »…….

 

21:04 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (1)

Genève: une jeune femme enceinte de trois mois a été étranglée

Une Suissesse de vingt ans, enceinte de trois mois, a été étranglée vendredi dernier à Genève par son ex-compagnon. L'homme a ensuite transporté le cadavre avec l'aide d'une amie dans le canton de Fribourg pour s'en débarrasser.

La disparition de la jeune femme a été signalée par sa mère dans la nuit de lundi à mardi. Les inspecteurs ont rapidement porté leurs recherches sur son ex-compagnon, un Suisse de 24 ans qui a avoué le meurtre, a indiqué la police genevoise. Le corps calciné a été retrouvé mardi après-midi dans une forêt fribourgeoise. La police entrevoit la grossesse de la victime comme l'une des composantes du mobile de cet homicide. Il s'agit du sixième meurtre survenu cette année à Genève, deux fois plus qu'en 2006.
 

On a beau être contre la peine de mort, mais que mériteraient d’autre cet homme et sa complice ?

 

20:26 Publié dans A Genève | Lien permanent | Commentaires (0)