07/02/2010

Refusons la baisse du taux de conversion!!

Je refuserai le 7 mars prochain la baisse du taux de conversion de nos caisses de retraites.

Je ne refuserai pas cette baisse parce qu’elle n’est pas sensée, mais parce que c’est la seule façon de compenser la baisse du rendement minimum des nos avoirs de retraite. Je m’explique :

En tant que contribuable fédéral, j’ai payé en 2007 un taux d’intérêt* de 3.4349% sur la dette de la confédération, ce taux a baissé à 3,3117% an 2008. Le taux 2009 n’est pas encore connu ou publié. (Voir tableaux ci-dessous tirés des comptes de l’Etat de la confédération)

*calculés en comparant la dépense d’intérêt à la dette portant intérêt

Charges d'inrétêts et de Dette.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc si en tant que contribuable je paie un taux de plus de 3% d’intérêt sur la dette, ce taux étant probablement plus élevé pour les dettes cantonales et/ou municipales et certainement plus élevés encore pour les entreprises et ou les Etats étrangers, j’espère en tant que cotisant à un 2ème pilier recevoir au moins ce que je paie en tant que contribuable. Au lieu de cela, nous avons reçu un taux de 2,50% en 2007 et de 2,75% en 2008. C'est-à-dire que nos avoirs de retraites ont été rémunérés à raison de 73% et 84% de ce que j’ai payé comme contribuable. Et cette différence ne fait que croître pour tous les autres placements !!! Ces derniers devant offrir des rendements meilleurs que la Confédération qui, étant le meilleur débiteur sur le marché doit payer le taux le plus bas. Pour les Genevois, il faut noter que les rendements de l’immobilier tournent autour de 5%... Lorsque l’on voit le manque de logement à Genève, les genevoi(e)s peuvent se poser des questions quant à la qualité de la gestion de leurs avoirs de retraites…

Les actuels retraités dans une moindre mesure et surtout les actuels cotisant se font donc spolier d’une part importante des rendements qu’ils sont en droit de recevoir de la part des gérants de leurs avoirs de retraites. Comme ces derniers sont commissionnés pour le travail de gestion, il faudrait même se demander si il n’y a pas de la gestion déloyale.

Que les avoirs de retraite soient rémunérés comme ils doivent l’être et la baisse du taux de conversion pourra être acceptée par le peuple car elle sera largement compensée par un avoir de retraite bien plus important !

 

(Si l'on appliquait le même raisonnement pour le contribuable cantonal ou municipal, les chiffres deviendraient pires encore!)

11/11/2009

MÉTAUX PRÉCIEUX/L'or à de nouveaux records après des achats de banques centrales

Les prix de l'or ont encore touché mercredi un record historique, les banques centrales ayant rejoint les investisseurs privés et institutionnels dans une frénésie d'achats de métal précieux, utilisé comme bouclier contre la dépréciation du dollar américain.

Lire la suite

05/11/2009

Doris Leuthard prie l'Italie d'arrêter de criminaliser la Suisse

La Suisse demande à ne plus être criminalisée par les autorités italiennes qui traquent les fraudeurs du fisc. En visite à Rome, Doris Leuthard a rappelé que la Suisse n'était plus sur la liste grise de l'OCDE et devait donc être retirée de la liste noire italienne.

Lire la suite

16/10/2009

Assurance maladie: des caisses trompent les clients, dit Couchepin

Si certaines caisses maladie "savent qu'elles devront augmenter leurs primes en cours d'année, c'est qu'elles ont trompé leurs clients", affirme Pascal Couchepin. Le conseiller fédéral se dit "un peu surpris de la politique de communication de Santésuisse".

Lire la suite

09/10/2009

Doris Leuthard plaide pour une influence accrue de la Suisse au G20

La conseillère fédérale Doris Leuthard a plaidé à Séoul pour une influence accrue de la Suisse au G20. Elle souhaite surtout être écoutée sur les questions liées aux marchés financiers, a-t-elle dit au Premier ministre sud-coréen Chung Un-chan.

Lire la suite

19/08/2009

Congé paternité: Lausanne accorde vingt jours à son personnel

La municipalité de Lausanne veut faire passer le congé paternité de ses employés de 5 à 20 jours. La ville va rejoindre une commune comme Renens qui accorde un mois de congé payé. Un projet similaire est en discussion en ville de Genève.

Lire la suite

06/07/2009

Renonciation à la clause de sauvegarde

Le Conseil fédéral a décidé mercredi 20 mai de renoncer à appliquer la clause de sauvegarde vis-à-vis des quinze premiers États membres de l’UE, de Malte et de Chypre. Ainsi, le marché de l’emploi reste ouvert et la Suisse conserve un atout essentiel de sa place économique. L’immigration est régulée par la demande correspondant à des professions spécifiques. Dans la phase de récession actuelle, la demande a déjà diminué et poursuit son recul. La décision du Conseil fédéral est correcte.

Lire la suite

07/04/2009

La Suisse pas si isolée que cela !

Les socialistes et le PDC ne cessent de prétendre que c’est l’isolement de la Suisse qui a permis que l’OCDE la place sur la liste « grise » des paradis fiscaux. Comme à l’accoutumée de la part de ces deux partis, il ne s’agit là que d’une analyse simpliste et de politique politicienne.

En y regardant de plus près, nous constatons que nous sommes en très bonne compagnie sur cette liste. Non seulement nous y trouvons deux membres fondateurs de l’UE, la Belgique et le Luxembourg, mais d’autres pays membres de l’UE y sont placés. Les pros européens de notre pays devraient y réfléchir à deux fois avant de prendre notre non participation à l’UE comme raison de notre place sur cette liste.

Au contraire, notre absence de la liste « blanche » devrait plutôt être considérée comme un plus. Nous évitons ainsi de côtoyer de vrais paradis fiscaux tels que Jersey ou Guernesey par exemple. Nous évitons également de fréquenter les USA qui sont les premiers à permettre à certains de ses Etats tout et n’importe quoi tout en exigeant des autres pays une conduite irréprochable. Même sous B. Obama les USA ne changent pas vraiment !

Ce qui est plus important à mes yeux après la publication de ces listes, c’est la crédibilité des institutions internationales et la poursuite de notre participation à des institutions qui ne respectent pas leurs propres statuts uniquement pour « faire plaisir » à quelques leaders politiques de pays certes importants mais pas forcément aussi puissants qu’ils pensent l’être.

Serait-il en effet si grave que cela de ne plus participer à l’OCDE et à son financement ? Que nous soyons ou pas membre, cette organisation est aux ordres du G 20, groupe qui n’a aucune légitimité !

Nous voyons le G20 imposer des règles aux membres de l’OCDE sans que nous puissions les discuter ce qui est notre droit le plus clair dans l’OCDE. Pourquoi en rester membre ?

Il est certain que la faiblesse du Conseil Fédéral face aux pressions de certains pays n’a pas donné de signes de refus de cette façon d’agir. Au contraire, certains ont même été confortés dans leur désir de s’attaquer à la Suisse. Nos gouvernants ayant montré une peur (de quoi ?) certaine vis-à-vis de certains pays et lâché du lest sans contrepartie, il est maintenant nécessaire que nos parlementaires rétablissent notre point de vue et l’équilibre si c’est encore possible.

Il y a suffisamment de pays sur la liste grise de l’OCDE pour que ceux-ci se réunissent, pourquoi pas à notre initiative, pour contrebalancer les pays du G20. Ce groupement de petits pays pourrait se faire appeler le P38 et fixer ses propres règles.

06/04/2009

Caisses de pension en crise: six sur dix sont en découvert

La crise des marchés financiers plombe le deuxième pilier. Près de six caisses de pension sur dix sont actuellement en découvert. Deux tiers d'entre elles ont un taux de couverture entre 90 et 100%, le reste se situe en dessous de 90%, selon l'OFAS.

Lire la suite

05/04/2009

La Suisse doit contribuer au financement su FMI, estime M. Merz

La Suisse doit contribuer au renforcement du Fonds monétaire international (FMI) décidé par le G20, estime le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz. Il part du principe que la Suisse pourrait donner à cette institution une limite de crédit supplémentaire de 10 milliards de dollars.

Lire la suite

09:21 Publié dans Economie, Monde, Politique | Tags : fmi, g20, ocde, merz, cf, bns | Lien permanent | Commentaires (4)