Economie - Page 4

  • Les accords de libre-échange essentiels pour sortir de la crise

    Les accords de libre-échange sont essentiels pour sortir de la crise, selon Doris Leuthard. La conseillère fédérale a défendu ce credo devant le Conseil national lors de la discussion sur le rapport de politique économique extérieure.

    Lire la suite

  • Administrateurs, directeurs généraux et bonus

    Un grand débat est ouvert au sujet des rémunérations des dirigeants d’entreprises particulièrement des banques.

    Lorsque tout allait bien, beaucoup s’insurgeaient contre le fait que des bonus soient payés en actions ou en options sur des actions de l’entreprise. A posteriori, il s’avère que ce mode de rémunération « pénalise » ceux qui en ont bénéficié et dont les entreprises ont subis de sérieux revers en bourse.

    L’UBS en est un parfait exemple. Quel était le cours des actions reçues par M. Ospel au titre de bonus 2006 ou 2007 ? Quel impôt a-t-il payé sur ces montants? Combien lui reste-t-il ? C’est la preuve que le paiement de bonus en actions ou options de l’entreprise n’est pas une garantie complète sur les agissements des dirigeants, mais au moins, ils passent ainsi à la caisse.

    Un autre moyen de responsabiliser un peu plus les dirigeants serait de les considérer comme les banquiers privés. Ces derniers doivent répondre sur leur fortune personnelle, jusqu’au dernier centime, du résultat de leur banque. Pourquoi ne pas exiger la même chose des dirigeants d’autres banques ou entreprises ?

    Les administrateurs et autres directeurs généraux devraient être soumis aux mêmes conditions. Ils seraient sans doute beaucoup plus prudents dans leurs choix. Leur engagement personnel ne prenant fin qu’un nombre d’années à fixer par exemple 5 ans après leur cessation d’activités. Il n'y aurait ainsi nul besoin de limiter les bonus, puisqu'en cas de mauvaise affaires, ces derniers seraient entièrement confisqués au bénéfice des entreprises.

  • Micheline Calmy-Rey craint que la Suisse soit sur une liste noire

    Micheline Calmy-Rey prend "très au sérieux" le risque que la Suisse puisse apparaître sur une liste noire des paradis fiscaux. La Suisse est ouverte à des négociations et doit se montrer "plus sûre d'elle et plus proactive", selon la ministre des affaires étrangères.

    Lire la suite

  • Obama est-il fou ?

    Pékin rejette le rapport "irresponsable" du département d'Etat

    Lire la suite

  • L'action d'UBS touche le fond, la banque se défend

    UBS accuse Washington d'ignorer la souveraineté suisse en lui réclamant des informations sur des titulaires de comptes secrets. Lire la suite

    Lire la suite

  • Manifestations des travailleurs anglais

    Des milliers de travailleurs temporaires ont fait grève vendredi au Royaume-Uni pour protester contre l'embauche par Total d'intérimaires italiens et portugais. Un mouvement d'humeur rare dans le pays qui souligne l'ampleur de la récession qui s'y installe. Ces grèves se sont déroulées pacifiquement dans une dizaine de sites liés à l'énergie en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, sans effet sur la production, ont indiqué les groupes concernés comme Total, Shell, BP, ExxonMobil ou l'Allemand RWE.

    Lire la suite

  • FMI/Crise financière: "très peu a été fait" depuis le G20, selon DSK

    Le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a déploré lundi que "très peu" avait été fait contre la crise financière depuis la réunion des principaux pays industrialisés et en développement du G20 il y a deux mois.

    Lire la suite

  • Roumains et Bulgares, une libre circulation incomplète

    Un article de la Julie d'aujourd'hui nous explique comment l'UE n'aurait pas pu accepter de la Suisse une prolongation de l'accord sur la libre circulation et le refus d'y inclure la Bulgarie et la Roumanie.

     

     

    Lire la suite

  • Les européens et la libre circulation

    Il suffit de regarder ce reportage de la TSR1 au téléjournal de 19h30 le 21 janvier 2009

    voir le lien ci-après.

     

     

    Lire la suite

  • Doris Leuthardt ne dit pas toute la vérité

    Un problème au moment de l'enregistrement du billet a fait que l'ensemble de ce billet n'était pas lisible par tous.

    Veuillez avoir l'amabilité de me le pardonner. 

    Depuis l'entrée en vigueur des bilatérales 1 en 2002 Mme Leuthardt prétend que le chômage a diminué.

    Lire la suite