05/01/2009

1992 E.E.E. - 2009 Libre circulation Même combat ?

En 1992, les pros européens nous avaient promis les pires problèmes économiques en cas de refus par le peuple de l’Espace Economique Européen. Force est de constater que 18 ans après le vote négatif par le souverain, les résultats de notre économie sont loin d’être mauvais. Le « dimanche noir » proclamé par feu Jean-Pascal Delamuraz s’est transformé en quelques années en une économie florissante. Le « allein gang » de l’UDC, chemin annoncé comme difficile mais prometteur d’avenir meilleur s’est plus ou moins réalisé. Plutôt plus que moins !

Refuser au mois de février prochain la prolongation et l’extension de la libre circulation ne ferait que renforcer la Suisse dans ses négociations futures avec l’Europe. L’Europe cessera de nous regarder avec condescendance. Elle réalisera que nous sommes un partenaire sérieux et que nous ne nous laissons pas imposer tout et n’importe quoi.  

Il faudra évidemment que nos politiciens cessent de penser que nous sommes le petit poucet en face l’ogre, que nous sommes égaux. Qu’ils ne partent plus négocier en tenant le couteau par la lame au lieu de prendre le manche !

Il ne faut pas  sous-estimer le fait que nous sommes  « client » net de l’Europe, c’est à dire que nos presque 7 millions d’habitants achètent plus à l’Europe que nous ne vendons à leur plus de 300 millions de consommateurs ! L’argument des pros européens qui consiste à dire qu’un franc sur deux gagné par la Suisse l’est à l’étranger est sans doute vrai. Mais l’étranger n’est pas que l’Europe. Il faut compléter cet argument en le détaillant ! Combien de cet argent est gagné en Europe et combien hors Europe ? Ensuite combien de ce que nous dépensons à l’extérieur l’est en Europe et combien hors Europe ? Avec ces réponses, nous verrons plus clairement où est notre intérêt.

On nous promet qu’en cas de refus de la libre circulation, les accords bilatéraux version première génération seront caducs. Les européens seront sans doute très contents de les reconduire même sans la libre circulation élargie à la Roumanie et à la Bulgarie. Au contraire, ce sera même là l’occasion (espérée ?) pour l’Europe de remettre en cause la participation de ces pays à l’Europe.

Restons maîtres chez nous et refusons la libre circulation!

 

23:54 Publié dans Europe, Politique, Suisse | Tags : udc, ps, pdc, prd, cf, ue | Lien permanent | Commentaires (2)

15/12/2008

Fiscalité Suisse-UE: Barroso salue le projet de réforme

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso estime que le projet de réforme de la fiscalité des entreprises suisses est un "pas dans la bonne direction". Il a toutefois émis "certains doutes" après avoir rencontré trois conseillers fédéraux à Bruxelles.

Lire la suite

13/12/2008

Libre circulation: un non annulerait tout le paquet des bilatérales

L'ambassadeur de l'Union européenne en Suisse ne laisse aucun doute sur l'application de la clause guillotine en cas de non le 8 février à la libre circulation des personnes avec l'UE. Elle sera automatiquement appliquée six mois après que la Suisse aura informé Bruxelles du résultat.

Lire la suite

02/12/2008

INTERROGATIONS SUR LA LIBRE CIRCULATION

Il est peut être utile de rappeler que les accords bilatéraux concernés par notre vote du printemps prochain sur la reconduction, ou non, de la libre circulation et de son extension à la Bulgarie et à la Roumanie, sont les suivants :

 

Il s’agit de l’ouverture réciproque des marchés suivants :

 

La libre circulation des personnes

Les obstacles techniques au commerce

Les marchés publics

L’agriculture

Le transport aérien

Les transports terrestres

Participation de la Suisse aux programmes de recherche de l’UE.

 

La question qu’il faut se poser est la suivante :

Qui profite le plus de chacun des ces points ?

Lire la suite

27/11/2008

Adhésion de la Suisse à l'espace Schengen: l'UE donne son feu vert

Les contrôles systématiques des personnes aux frontières entre la Suisse et l'UE seront officiellement supprimés dès le 12 décembre. Les Etats membres de l'UE ont approuvé sans discussion l'adhésion de la Suisse à l'Espace Schengen.

Lire la suite

24/11/2008

La sécurité des piétons est mauvaise en Suisse

Pour la deuxième année consécutive, la Suisse fait figure de mauvaise élève en Europe dans le domaine de la sécurité sur les passages piétons. Sur les quinze pays passés en revue en 2006 par le TCS, seuls le Luxembourg, la Finlande, la Norvège et l'Italie font moins bien.

Lire la suite

Libre circulation: un comité UDC soutient favorable à son extension

Un comité formé d'un tiers des élus UDC aux chambres fédérales est monté au créneau pour défendre la reconduction de la libre circulation avec l'Union européenne et à son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. Trois candidats au Conseil fédéral figurent parmi eux.

Lire la suite

21/11/2008

Eveline Widmer-Schlumpf signe un nouvel accord de réadmission

Eveline Widmer-Schlumpf a signé à Sofia l'accord de réadmission révisé conclu avec la Bulgarie. La conseillère fédérale a par ailleurs débattu de la question de la libre circulation des personnes entre les deux pays avec un responsable bulgare.

Lire la suite

14/11/2008

Lapins de Hongrie: Migros et Coop cessent leur importation

Migros et Coop cessent provisoirement leurs importations de lapins de Hongrie. Tous deux motivent leur décision par les révélations de la télévision alémanique sur les mauvais traitements subis par ces animaux chez des fournisseurs hongrois.

Lire la suite

08/11/2008

L'UNIA dit oui à la libre circulation mais sous conditions

Le syndicat Unia soutient sous conditions la reconduction et l'élargissement de l'accord sur la libre circulation des personnes avec l'UE. Le Conseil fédéral doit continuer ses contrôles pour éviter la sous-enchère salariale.

Lire la suite