06/01/2009

Libre circulation Suisse europe

Les défenseurs de la libre circulation sont les mêmes que ceux qui prétendent défendre les salariés. Ile n'osent pas appeler à voter contre la libre circulation, position difficilement défendable pour eux puisque l'UDC occupe déjà le terrain.

Lire la suite

05/01/2009

1992 E.E.E. - 2009 Libre circulation Même combat ?

En 1992, les pros européens nous avaient promis les pires problèmes économiques en cas de refus par le peuple de l’Espace Economique Européen. Force est de constater que 18 ans après le vote négatif par le souverain, les résultats de notre économie sont loin d’être mauvais. Le « dimanche noir » proclamé par feu Jean-Pascal Delamuraz s’est transformé en quelques années en une économie florissante. Le « allein gang » de l’UDC, chemin annoncé comme difficile mais prometteur d’avenir meilleur s’est plus ou moins réalisé. Plutôt plus que moins !

Refuser au mois de février prochain la prolongation et l’extension de la libre circulation ne ferait que renforcer la Suisse dans ses négociations futures avec l’Europe. L’Europe cessera de nous regarder avec condescendance. Elle réalisera que nous sommes un partenaire sérieux et que nous ne nous laissons pas imposer tout et n’importe quoi.  

Il faudra évidemment que nos politiciens cessent de penser que nous sommes le petit poucet en face l’ogre, que nous sommes égaux. Qu’ils ne partent plus négocier en tenant le couteau par la lame au lieu de prendre le manche !

Il ne faut pas  sous-estimer le fait que nous sommes  « client » net de l’Europe, c’est à dire que nos presque 7 millions d’habitants achètent plus à l’Europe que nous ne vendons à leur plus de 300 millions de consommateurs ! L’argument des pros européens qui consiste à dire qu’un franc sur deux gagné par la Suisse l’est à l’étranger est sans doute vrai. Mais l’étranger n’est pas que l’Europe. Il faut compléter cet argument en le détaillant ! Combien de cet argent est gagné en Europe et combien hors Europe ? Ensuite combien de ce que nous dépensons à l’extérieur l’est en Europe et combien hors Europe ? Avec ces réponses, nous verrons plus clairement où est notre intérêt.

On nous promet qu’en cas de refus de la libre circulation, les accords bilatéraux version première génération seront caducs. Les européens seront sans doute très contents de les reconduire même sans la libre circulation élargie à la Roumanie et à la Bulgarie. Au contraire, ce sera même là l’occasion (espérée ?) pour l’Europe de remettre en cause la participation de ces pays à l’Europe.

Restons maîtres chez nous et refusons la libre circulation!

 

23:54 Publié dans Europe, Politique, Suisse | Tags : udc, ps, pdc, prd, cf, ue | Lien permanent | Commentaires (2)

04/01/2009

Argent des contribuables: les CFF devront rendre des comptes

Les contrôles sur l'utilisation des deniers publics ont jusqu'à présent été trop peu approfondis, explique Max Friedli, directeur de l'OFT, dans un entretien à la "SonntagsZeitung". "Les CFF ne nous ont pas mis à disposition tous les documents nécessaires sous couvert de la liberté entrepreneuriale".

Le Parlement et le contrôle des finances ont fait pression. Et le ministre des transports Moritz Leuenberger a écrit aux CFF pour leur demander d'ouvrir l'accès aux documents, ajoute M. Friedli. L'OFT devrait créer un poste de travail supplémentaire pour améliorer ce contrôle.

Cette surveillance n'a rien à voir avec des soupçons d'irrégularités. La Confédération veut "juste être sûre que le réseau ferroviaire est bien entretenu. Et cette certitude ne peut pas se baser sur une présentation de deux pages A4", précise M. Friedli. L'OFT veut par exemple connaître les raisons exactes des pannes, notamment les dernières liées au Cisalpino.

Lire la suite

29/12/2008

Berne admet que la police genevoise aurait pu être plus mesurée

La Suisse réagit aux accusations de la Libye, qui affirme que l'arrestation en juillet à Genève d'Hannibal Kadhafi était illégale. Elle dit n'avoir pas violé le droit international, mais admet que la police genevoise aurait pu être plus mesurée.

Lire la suite de l'article

Lire la suite

19/12/2008

La Suisse allemande d'abord

L'avenir des réseaux routiers et ferroviaires se précise. Le Conseil fédéral a mis en consultation un projet visant à faciliter le trafic dans les agglomérations et un autre contre les bouchons sur les autoroutes. Le ZEB 2 suivra en 2010.

Lire la suite

18/12/2008

Les socialistes réclament un programme conjoncturel de 6 milliards

Le Parti socialiste réclame à court terme un programme conjoncturel efficace de l'ordre d'au moins 7 milliards de francs. Le plan présenté par le Conseil fédéral qui ne porte que sur 1,4 milliard est "pingre et insuffisant", selon le parti.

Lire la suite

11/12/2008

Conseil fédéral: l'UDC veut attaquer un siège socialiste

L'élection d'Ueli Maurer mercredi ramenant l'UDC au gouvernement, mais avec un seul conseiller fédéral, le premier parti de suisse reste sous-représenté. Son président Toni Brunner espère y remédier le plus vite possible, au détriment du PS s'il le faut.

Lire la suite

05/12/2008

Audition particulièrement brève: le PRD s'est excusé, selon Blocher

Le PRD s'est excusé pour n'avoir accordé que cinq minutes d'audience à Christoph Blocher dans le cadre de la succession de Samuel Schmid, affirme le Zurichois sur "TeleBlocher". Pas tout à fait, précise la cheffe du groupe radical Gabi Huber

Lire la suite

22:44 Publié dans Politique, Suisse | Tags : prd, udc, blocher, cf, pdc, ps | Lien permanent | Commentaires (3)

02/12/2008

Il n'y a pas de plan B en cas de refus de la libre circulation

La Suisse "n'a pas de plan B" en cas de refus de la reconduction de la libre circulation des personnes avec l'UE le 8 février. Micheline Calmy-Rey a insisté sur ce point en lançant la campagne de votation.

"Les bilatérales, c'est notre programme conjoncturel le plus efficace", a affirmé la conseillère fédérale. En cas de refus, l'Union européenne ne fera rien. Ce sera à la Suisse de dénoncer l'accord sur la libre circulation avant le 31 mai. Six mois plus tard, tous le paquet de bilatérales tombera.

"Ce ne sont pas des menaces", a assuré la cheffe du Département des affaires étrangères. Mais on ne peut pas spéculer sur les conséquences d'un refus de la reconduction de la libre ciruclation des personnes et de son extension à la Bulgarie et la Roumanie, selon elle.

Lire la suite

20:49 Publié dans Suisse-Europe | Tags : calmy-rey, cf, ps, udc, prd, pdc | Lien permanent | Commentaires (3)

INTERROGATIONS SUR LA LIBRE CIRCULATION

Il est peut être utile de rappeler que les accords bilatéraux concernés par notre vote du printemps prochain sur la reconduction, ou non, de la libre circulation et de son extension à la Bulgarie et à la Roumanie, sont les suivants :

 

Il s’agit de l’ouverture réciproque des marchés suivants :

 

La libre circulation des personnes

Les obstacles techniques au commerce

Les marchés publics

L’agriculture

Le transport aérien

Les transports terrestres

Participation de la Suisse aux programmes de recherche de l’UE.

 

La question qu’il faut se poser est la suivante :

Qui profite le plus de chacun des ces points ?

Lire la suite