18/03/2013

LES EUROPEENS ET LE FMI SONT DEVENUS FOUS

A quoi pensent les Européens et la direction du FMI ?

Est-ce que ces décideurs ont pris pleinement conscience de risque qu’ils font prendre à tout un continent, voire à la planète ?

Si ces personnes avaient voulus couler le système financier ils n’auraient pu trouver un meilleur moyen de le faire que d’imposer à Chypre une taxe spoliatrice.

Le fait de garder les banques fermées quelques jours ne fera que retarder la panique sur l’île mais risquera de la provoquer dans d’autres pays dont les clients des banques pourraient penser que leur(s) gouvernement(s) puissent être amener à prendre des mesures similaires. Les banques de ces pays ne pourront certainement plus dès demain se financer sur le marché international. Qui voudrait prêter à une banque dont le risque de faire faillite sera démultiplié par les mesures prise à Chypre.

Nous saurons très vite si les épargnants Grecs, Portugais, Irlandais, Espagnols et d’autres prendront le risque d’attendre une mesure similaire ou s’ils préféreront être prudent et vider leurs comptes en banque et placer leur argent sous le matelas.

Les gouvernements veulent imposer un contrôle des risques beaucoup plus sévère aux banques tant systémiques qu’aux autres alors qu’ils sont prêts à faire prendre des risques insensés à tout le peuple européen pour un montant au final qui est ridicule à l’échelle de l’Europe. On parle là de 10 milliards d’Euros. (1/3 du budget de la défense  annuel de la France –si ma mémoire est bonne).

De plus, les clients étrangers des banque chypriotes seront taxés au même titre que les résidents. Créer un tel précédent poussera un peu plus les épargnants à cacher leurs biens.

Le FMI et les européens sont-ils sûrs que la Russie ne va pas prendre des mesures afin de protéger les avoirs de ses ressortissants ?

Les banques de Singapour pourraient bien voir affluer un courant de nouveaux clients impressionnant. Il n’est pas certain que les banques Suisses profitent, cette fois, de la panique à venir. Quoique………

12/03/2012

Quand Sarkozy est mal pris

Mediapart est (presque) toujours bien informé.

Selon le site Mediapart, le dictateur libyen aurait financé la campagne du président français à hauteur de 50 millions. L'argent aurait transité par un compte au Panama et une banque suisse. Nicolas Sarkozy réagira-t-il à ces soupçons ce soir sur TF1?

Lire la Julie

Lire la suite

24/11/2011

La Bundesbank contrainte de voler au secours de l'émission de dette allemande

 

L'agence de la dette allemande n'a réussi à vendre que 3,64 milliards d'euros de titres à 10 ans, alors qu'elle visait 6 milliards. Le reste a été pris par la banque centrale allemande. L'échec de cette opération, qualifiée de « désastreuse », a encore ravivé les tensions sur la crise de la zone euro.

Lire la suite

15/11/2011

Suspension de la notation des pays sous perfusion: pas d'accord à Bruxelles

STRASBOURG (Parlement européen) - Le commissaire européen chargé des marchés financiers, Michel Barnier, a renoncé mardi à une mesure phare de sa proposition pour mieux réglementer les agences de notation, consistant à arrêter provisoirement de noter la dette de pays aidés au niveau international.

Lire la suite

11/11/2011

Fiscalité: Micheline Calmy-Rey a convoqué l'ambassadeur de France

La Suisse s'est montrée irritée par les propos du président français Nicolas Sarkozy lors du G20 à Cannes sur les efforts insuffisants de la Suisse en matière de fiscalité. Micheline Calmy-Rey a indiqué vendredi soir avoir convoqué l'ambassadeur de France.

"Nous avons été surpris et très mécontents, nous avons cité l'ambassadeur de France à Berne pour lui dire notre mécontentement de cette manière de faire", a déclaré la présidente de la Confédération dans l'émission "Pardonnez-moi" de la TSR, dont un extrait a été diffusé vendredi soir dans le 19:30.

Lire la suite

25/11/2010

Zone euro/L'Italie émet 10,5 milliards d'euros d'obligations sans difficultés

L'Italie a émis jeudi 10,5 milliards d'euros d'obligations sans difficultés, les investisseurs ne semblant pas être inquiets au sujet de sa situation financière, mais les taux ont augmenté à cause des craintes de contagion de la crise irlandaise à d'autres pays.

Lire la suite

15/11/2010

GUERRE DES MONNAIES: L'ARME DE L'UE

La zone euro traverse une zone de fortes turbulences alimentées par l'Irlande. Alors que Dublin est sous pression croissante pour accepter une aide européenne - que le Portugal envisage aussi-, les déficits de la Grèce viennent à nouveau d'être révisés à la hausse.

"

Lire la suite

16/08/2010

Pas de répit pour Woerth, contraint de se défendre tous azimuts

Le ministre du Travail Eric Woerth ne connaît pas de répit estival: après avoir été secoué par l'affaire Bettencourt, il est sommé de se défendre sans relâche d'accusations variées portant sur ses activités de ministre ou d'élu.

Lire la suite

21/05/2010

Accord UBS: coup de frein de la droite à la taxation des bonus

L'accord d'entraide sur l'UBS a désormais de meilleures chances d'être avalisé par le Parlement. En commission, la droite a infligé un sérieux coup de frein à la taxation des bonus chère à la gauche. Du coup, l'UDC pourrait se rallier au texte conclu avec Washington.

Lire la suite

10/05/2010

LES GRANDS SPECULATEURS SONT LA !!!!

Les médias aident-ils volontairement les spéculateurs ?

Lire la suite