SALEGUEULE: POLITIQUE - Page 5

  • Départements fédéraux: PS et UDC en colère, PLR et PDC satisfaits

     

    Le bouleversement au Conseil fédéral suscite une large incompréhension et une grosse bisbille PLR-PS, sur fond de suspicion d'arrangements. Les partis de centre-droit se félicitent de l'opération, l'UDC et le PS sont très fâchés et les Verts inquiets.

    Pour l'UDC, la répartition des départements annoncée lundi constitue "un coup de force dont l'unique but est de sauver le pouvoir des partis du centre". Une "manoeuvre cousue de fil blanc", de surcroît "irresponsable à un an de la fin de législature", selon le parti.

    Le PS est tout aussi mécontent, et son président Christian Levrat est très remonté contre celui du PLR Fulvio Pelli, qu'il n'a pas hésité à traiter de "menteur". En cause, les promesses que le Tessinois aurait faites concernant la répartition des départements.

     

    Lire la suite

  • l'assurance-chômage se retrouve dans les chiffres rouges

    L'actuel ralentissement économique a mis à mal les caisses de l'assurance-chômage. La précédente révision de la Loi sur l'assurance-chômage (2003), qui entendait équilibrer les recettes et les dépenses, tablait sur un chômage moyen de 2,5%, soit 100'000 chômeurs.

    Mais ces prévisions se sont révélées trop optimistes. La Suisse connaît ces dernières années un taux de chômage de 3,3%, soit 130'000 personnes.

    Du coup, les dépenses sont plus élevées que les recettes et l'assurance perd de 920 millions de francs par an. Actuellement, le déficit cumulé est d'environ 7 milliards de francs..suite

     

    Nos responsables politiques ont fait une grande erreur en diminuant le taux de cotisation (en 2004 si j'ai bonne mémoire). En voulant profiter d'une meilleure conjoncture, au lieu de prévoir la crise suivante, nos politiques ont décidés de réduire les charges des salariés et des patrons. Au lieu de réagir aux premiers signes de détérioration de l'économie et de ré augmenter les cotisations, ils ont préférés laisser « pourrir » la situation et creuser un déficit important. Ce serait maintenant aux salariés, particulièrement aux salaires « importants » de payer les pots cassés ! Alors que le montant assuré ne couvre déjà pas les besoins de cette catégorie de population en cas de chômage, ils devraient de plus être taxé d'une cotisation de solidarité. Cette classe est déjà plus que solidaire à travers ses impôts. Je refuserai cette donc le changement dans l'assurance chômage.

  • Le PDC profite des remous pour présenter son modèle d'armée

    e PDC profite des remous autour d'Ueli Maurer pour présenter son modèle d'armée. Réduite à 80'000 militaires, elle ne devrait pas coûter davantage que quatre milliards de francs par an. Le parti soutient aussi l'achat de nouveaux avions de combat.

     

    Lire la suite

  • Le FMI autorisé à prêter des montants illimités aux pays bien gérés

    Le Fonds monétaire international(FMI) a annoncé lundi une réforme de sa ligne de crédit par précaution destinée aux pays considérés comme bien gérés. Cette ligne de crédit modulable lui permettra de prêter désormais des montants illimités.

    Lire la suite

  • Conseil fédéral: le PDC envisage de lancer une candidature

    Le PDC veut garder toutes les options ouvertes dans la course au Conseil fédéral et examine la possibilité de lancer une candidature. Le groupe se prononcera le 3 ou le 4 septembre.

    Lire la suite

  • Pas de répit pour Woerth, contraint de se défendre tous azimuts

    Le ministre du Travail Eric Woerth ne connaît pas de répit estival: après avoir été secoué par l'affaire Bettencourt, il est sommé de se défendre sans relâche d'accusations variées portant sur ses activités de ministre ou d'élu.

    Lire la suite

  • Etude: la qualité des médias baisse, la démocratie en souffre

    Alors que le bon fonctionnement de la démocratie helvétique dépend entre autres de la qualité des médias, celle-ci est en forte baisse, selon une étude. Principales causes: la crise économique ainsi que l'explosion des journaux gratuits et des sites Internet.

     

     

    Lire la suite

  • Excès de 0,6 milliard au lieu d'un déficit pour la Confédération

    Les finances fédérales 2010 s'annoncent bien meilleures que prévu. Selon une extrapolation du Département fédéral des finances (DFF), la Confédération devrait boucler ses comptes sur un excédent de 0,6 milliard de francs alors qu'elle prévoyait un déficit de 2 milliards.

    Lire la suite

  • La Suisse doit-elle rester membre de l'ONU?

    Au vu du manque de réactions et de soutien de la communaté mondiale lors de la prise d'otages par la dictature libyenne, la question de la présence de la Suisse au sein de l'ONU doit se poser. Si cette communauté n'est pas capable de faire respecter le droit de ses membres, de plus démocratiques, pourquoi faudrait-il rester dans ce que le Général de Gaulle appelait "Machin"?

    La ministre du DFAE a indiqué hier soir au TJ qu'il était très difficile de trouver les moyens et les ressources pour faire libérér des otages. Elle a rapellé que les otages suisses de la Libye n'étaient pas les seuls suisses à être (ou avoir été) retenus. Voir les otages au Mali par exemple.

    De plus notre ministre a réussi l'exploit de remercier l'UE de ses efforts pour la libération de Monsieur Göldi alors que les pays concernés n'ont rien obtenus. Ils garantissent simplement à la Libye que la Suisse se soumettra au jugement du Tribunal Arbitral mis en place pour l'affaire du fils Khadafi.Ce n'est pas un soutien à la Suisse, mais un soutien direct à la Libye. Après des excuses au Colonel, la ministre remercie les garants de notre prochaine punition!!!!!!

    Nous ne sommes concernés par des prises d'otages que depuis que nous faisons partie de l'ONU. Cet organisme sensé éviter ou régler les conflits entres les Etats. Qu'a fait cette institution, ayant un de ses deux sièges en Suisse, à Genève même, pour la libération de nos compatriotes? Rien. Pire, la Libye a même été élue à la commission des droits de l'homme de l'ONU.

     

    Quittons cet organisation infiltrée par les dictatures et incapable de réagir à des prises d'otages.

  • Le Tribunal administratif de Genève donne raison à Dieudonné

    Dieudonné a gagné une manche dans son contentieux l'opposant à la Ville de Genève. Le Tribunal administratif de Genève a donné raison à l'humoriste français, estimant que la municipalité avait violé la liberté d'expression en refusant de lui louer l'une de ses salles.

    .

    Lire la suite