28/04/2009

Un Palestinien condamné à mort pour avoir vendu des terres

Un Palestinien a été condamné à mort par un tribunal d'exception palestinien pour avoir vendu des terres à des Israéliens en Cisjordanie occupée. La sentence doit être validée par le président Mahmoud Abbas pour être appliquée.

Lire la suite

23:12 Publié dans Monde | Tags : israël, palestine | Lien permanent | Commentaires (0)

12/01/2009

L'important se passe à Genève

A Genève, le Conseil des droits de l'homme a condamné l'opération militaire israélienne et demandé l'envoi d'urgence d'une mission d'enquête internationale. Les Européens et la Suisse se sont abstenus lors du vote, en soulignant que le texte n'aborde qu'"un aspect du conflit".

Lire la suite

16/05/2008

Proche-Orient: des députés suisses rencontrent un élu du Hamas

Plusieurs parlementaires suisses ont rencontré à Ramallah, en Cisjordanie, des députés palestiniens, dont un élu du Hamas. Au terme d'une visite privée d'une semaine, ils ont dénoncé les violations contre les Palestiniens et l'un d'entre eux a justifié la "légitimité" de l'Intifada.

Lors d'une conférence de presse par moments houleuse à Jérusalem, le conseiller national Daniel Vischer (Verts/ZH) a estimé que le "peuple palestinien avait un droit de résistance face à l'armée israélienne". Il a estimé que l'Intifada était "légale et légitime".

Andrea Hämmerle (PS/GR) a dénoncé "un apartheid des infrastructures" dans la bande de Gaza, avec la pénurie de carburant et les coupures d'électricité.

La conseillère nationale Jacqueline Fehr (PS/ZH) a évoqué avec Andrea Hämmerle le discours "stéréotypé" de l'élu du Hamas, membre de l'aile modérée, un discours "qui ne fait pas avancer les choses". Pour autant, elle a mis en garde contre l'isolation qui "renforce" le mouvement radical.

Les parlementaires ont fait le choix de ne pas prévoir de programme côté israélien. Mais tous dénoncent avant tout les violations des droits de l'homme "collectives" contre le peuple palestinien.

 

Nos députés sont-ils devenus fous ou tombent-ils dans la provocation ?

Ils sont allés en Cisjordanie discuter avec leurs homologues palestiniens sans l’aval des multiples associations juives. De plus ils ont dénoncés des violations des droits de l’homme alors que notre pays vient d’être vertement critiqué par la commission de l’ONU sur ces mêmes droits de l’homme.

Nous savons tous que les pays soutenus par les USA ne violent pas les droits de l’homme, ils les interprètent de façon différente…….

Par contre, reconnaître que d’envoyer des enfants se battre à coups de pierres contre une armée d’occupation est légal et légitime est d’une bêtise sans bornes !!

 

08/04/2008

Berne accusée par une organisation juive de financer le terrorisme

L'Anti-Defamation League (ADL), une organisation juive basée aux Etats-Unis, a lancé une campagne pour dénoncer la visite de Micheline Calmy-Rey en Iran. Elle accuse la Suisse de financer le terrorisme. Berne rejette ces accusations, qui "ne correspondent pas aux faits".

"Madame la conseillère fédérale, lorsque vous financez un Etat terroriste, vous financez le terrorisme", attaque l'ADL dans une campagne parue dans les pages de la presse suisse et étrangères. Selon l'organisation, la signature de l'accord gazier signé avec l'Iran profite aux Hezbollah, au Hamas et "aux groupes terroristes en Europe et partout dans le monde".

"Les reproches formulés ne correspondent pas aux faits", a indiqué le porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères Lars Knuchel. "Le contrat de livraision de gaz en question est en pleine conformité avec les sanctions de l'ONU et avec les directives américaines contre le commerce avec Téhéran (Iran Sanctions Act)", a-t-il souligné.

"Un grand nombre de pays entretiennent des relations commerciales développées et plus intenses que celles de la Suisse avec ce pays", a par ailleurs rappelé M. Knuchel. "L'Union européenne et le Japon font partie des partenaires d'exportation majeurs de l'Iran à l'heure actuelle."

L'ADL n'est pas la première à réagir. Le Congrès juif mondial (CJM) ainsi qu'Israël, voué à la destruction par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, avaient déjà fait part de leur mécontentement.

 

Si il est certain que les juifs ont été victimes de génocide pendant la dernière guerre mondiale, il ne faut pas oublier que depuis de nombreuses années, ils ont passés de l’autre côté du bâton…….Du point de vue des palestiniens en tous cas.

Il serait temps que les organisations juives établies en Suisse prennent clairement position sur cette campagne de presse et sur les déclarations d’autres organisations juives !!!!!!!!!!!