12/03/2012

Quand Sarkozy est mal pris

Mediapart est (presque) toujours bien informé.

Selon le site Mediapart, le dictateur libyen aurait financé la campagne du président français à hauteur de 50 millions. L'argent aurait transité par un compte au Panama et une banque suisse. Nicolas Sarkozy réagira-t-il à ces soupçons ce soir sur TF1?

Lire la Julie

Lire la suite

14/06/2010

La Suisse doit-elle rester membre de l'ONU?

Au vu du manque de réactions et de soutien de la communaté mondiale lors de la prise d'otages par la dictature libyenne, la question de la présence de la Suisse au sein de l'ONU doit se poser. Si cette communauté n'est pas capable de faire respecter le droit de ses membres, de plus démocratiques, pourquoi faudrait-il rester dans ce que le Général de Gaulle appelait "Machin"?

La ministre du DFAE a indiqué hier soir au TJ qu'il était très difficile de trouver les moyens et les ressources pour faire libérér des otages. Elle a rapellé que les otages suisses de la Libye n'étaient pas les seuls suisses à être (ou avoir été) retenus. Voir les otages au Mali par exemple.

De plus notre ministre a réussi l'exploit de remercier l'UE de ses efforts pour la libération de Monsieur Göldi alors que les pays concernés n'ont rien obtenus. Ils garantissent simplement à la Libye que la Suisse se soumettra au jugement du Tribunal Arbitral mis en place pour l'affaire du fils Khadafi.Ce n'est pas un soutien à la Suisse, mais un soutien direct à la Libye. Après des excuses au Colonel, la ministre remercie les garants de notre prochaine punition!!!!!!

Nous ne sommes concernés par des prises d'otages que depuis que nous faisons partie de l'ONU. Cet organisme sensé éviter ou régler les conflits entres les Etats. Qu'a fait cette institution, ayant un de ses deux sièges en Suisse, à Genève même, pour la libération de nos compatriotes? Rien. Pire, la Libye a même été élue à la commission des droits de l'homme de l'ONU.

 

Quittons cet organisation infiltrée par les dictatures et incapable de réagir à des prises d'otages.

15/03/2010

Ultimatum italien à la Suisse pour mettre fin à la crise des visas

L'Italie hausse le ton face à la Suisse dans la crise des visas liée à l'affaire Kadhafi. Si aucun accord n'est trouvé entre Berne et Tripoli d'ici le 5 avril, Rome présentera une proposition visant à permettre à la Libye de passer outre l'opposition suisse à l'octroi de visas Schengen.

 

Lire la suite

29/09/2009

Adhésion à l’UE

Le plan de Micheline Calmy Rey

La cheffe du DFAE s’attache depuis des années à faire entrer la Suisse dans l’UE.

Lire la suite