08/11/2009

Le PS annonce le lancement d'une nouvelle initiative

Le PS veut lancer une nouvelle initiative pour une caisse maladie unique. Les socialistes comptent cette fois-ci sur l'appui du camp bourgeois, selon leur vice-présidente Jacqueline Fehr.

Lire la suite

17/05/2009

Médecines complémentaires: le camp du "oui" presse Couchepin

Le peuple a donné un mandat clair au Conseil fédéral et au Parlement en faveur des médecines complémentaires. Pour les partisans du "oui", cela devrait se traduire par un retour dans l'assurance maladie de base des méthodes exclues en 2005.

Lire la suite

30/01/2009

Helsana/2008: perte 215 mio CHF (07: bénéfice 95 mio) - pertes sur m. financiers

Helsana a connu un exercice difficile. La caisse maladie essuie une perte de 215 millions de francs, contre un bénéfice de 95 millions un an plus tôt. La faute à la forte progression des dépenses d'assurance et aux pertes sur les marchés financiers.

Lire la suite

27/08/2008

Congrès sur le cancer: Couchepin insiste sur les soins palliatifs

Le président de la Confédération Pascal Couchepin a ouvert à Genève le congrès mondial sur le cancer, qui rassemble quelque 2500 spécialistes jusqu'à dimanche. Il a insisté sur la nécessité de promouvoir les soins palliatifs.

Lire la suite

25/08/2008

Primes impayées: factures ouvertes de 74 millions dans les hôpitaux

Le montant des factures restées ouvertes dans les hôpitaux en Suisse après la suspension du remboursement des soins pour des primes maladie impayées atteint 74 millions de francs. Santésuisse et les directeurs cantonaux de la santé cherchent une solution nationale.

Lire la suite

21/08/2008

Le Groupe Mutuel augmentera ses primes maladie de 4,1% en 2009

Le Groupe Mutuel annonce une hausse de ses primes maladie de 4,1% pour 2009. C'est plus que la plupart des autres assureurs et bien en-dessus des augmentations moyennes annoncées par les comparateurs en ligne, et comprises entre 2,2 et 2,4%.

Lire la suite

19:21 Publié dans Politique | Tags : couchepin, lamal | Lien permanent | Commentaires (1)

02/05/2008

Financement hospitalier: la volonté du Parlement est sapée

Dans son projet d'ordonnance sur la réforme du financement des hôpitaux, l'OFSP ne tient pas compte de la volonté du Parlement, estime Santésuisse. Au lieu d'instaurer un système libéral, le texte mise sur une planification rigide des cantons.
L'ordonnance prévoyait d'"indemniser les prestations des hôpitaux plutôt que d'en couvrir aveuglément les coûts", écrit l'organisation faîtière des assureurs maladie. Elle s'exprime dans le cadre de la procédure d'audition qui court jusqu'à dimanche.
L'objectif était de rendre le financement transparent et de promouvoir la concurrence entre les centres de soins. Ce modèle permettrait aux patients de choisir un hôpital sur la base de critères objectifs de prix et de prestations.
Cependant, "la mise en oeuvre de l'Office fédéral de la santé pubique (OFSP) ne correpond en rien à cette volonté de libéralisation du Parlement", constate Santésuisse. Au contraire, elle contraint les cantons à planifier leur offre hospitalière au-delà de la garantie d'un approvisionnement suffisant, ajoute l'organisation.
Elle n'est pas la seule au rang des mécontents. La Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) avait elle aussi déjà exprimé sa désapprobation.
D'après la réforme de l'assurance maladie (LAMal) approuvée en décembre dernier par le Parlement, les cantons devront assumer une part fixe et minimale de 55% des frais hospitaliers sous forme de forfaits par cas, les 45 % restants étant couverts par les caisses maladie.
Cette révision de la LAMal aura des répercussions sur trois ordonnances: celle sur l'assurance maladie, celle sur le calcul des coûts et le classement des prestations, ainsi que celle sur les prestations de l'assurance des soins.

 

Par chance, nous vivons dans un pays en démocratie directe. Le peuple dira ce qu’il pense de ce montage financier. On a comme l’impression qu’il faudra revoir la copie !