06/12/2008

Retirez-vous Monsieur Neirynck

Dans le quotidien « LE MATIN » de ce jour, j’ai pu lire une interview du parlementaire PDC J. Neirynck relative à une chronique publiée dans le temps (Chronique que je n’ai pas pu lire malheureusement)

En me fiant aux questions du journaliste du Matin, j’ai pu comprendre que Jacques Neirynck se plaint de la perte du pouvoir du parlement.

J’ai des doutes sur sa compréhension du monde d’aujourd’hui lorsque il pense que la confédération a dépensé 60 milliards pour sauver l’UBS, le président de son parti devrait peut-être lui expliquer que ce ne sont pas 60 milliards qui ont été dépensé, mais 6 milliards qui ont été investi. La différence est d’importance.

Monsieur Neirynck prétend que le peuple n’a pas toujours raison puisque la plupart des participant(e)s au(x) scrutin(s) n’auraient pas lu –tous selon lui- les brochures explicatives pour les votations. En somme si le peuple vote dans le sens du PDC, il a raison autrement c’est un peuple d’ignorants qui ne veut pas s’informer correctement et vote mal !

En fait le vrai problème de Jacques Neirynck c’est qu’il n’arrive pas à assimiler que son parti a perdu de l’influence.

Depuis la perte du second siège du PDC au CF, le PDC a aussi perdu sa position de force, il n’est plus le parti qui faisait pencher la balance à droite ou à gauche au CF. Cela Jacques Neirynck ne peut pas l’admettre.

Son parti étant le 4ème parti, il n’est plus sur le podium. C’est un parti dont le pouvoir a fortement diminué. Le peuple s’est donc forcément trompé lorsqu’il a préféré d’autres candidats. La démocratie avec un PDC diminué ne fonctionne plus. Il faut donc retirer le pouvoir du peuple. Il ne sait pas décider correctement. Il n’a pas la capacité de comprendre les problèmes actuels donc il ne doit rien dire et faire confiance au PDC. Monsieur Neirynck se plaint aussi du Conseil Fédéral qui ne veut pas prendre en compte les motions que lui et d’autres (lesquels ?) ont déposés pour changer les choses.

Ne serait-il pas temps que Monsieur Neirynck se retire, définitivement cette fois, de la vie politique suisse ?

23:55 Publié dans Politique, Suisse | Tags : pdc, ps, prd, udc, neirinyk, le matin | Lien permanent | Commentaires (4)