20/08/2009

La Suisse présente ses excuses

Le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz, en visite surprise à Tripoli, a présenté ses excuses à la Libye pour l'arrestation d'Hannibal Kadhafi en 2008 à Genève. Résultat: les deux Suisses retenus dans ce pays seront libérés prochainement.

Lire la suite

29/12/2008

Berne admet que la police genevoise aurait pu être plus mesurée

La Suisse réagit aux accusations de la Libye, qui affirme que l'arrestation en juillet à Genève d'Hannibal Kadhafi était illégale. Elle dit n'avoir pas violé le droit international, mais admet que la police genevoise aurait pu être plus mesurée.

Lire la suite de l'article

Lire la suite