09/05/2008

Bagarre entre requérants d'asile à Vallorbe

Une bagarre entre Africains et Albanais a éclaté jeudi soir suite à un match dans la cour du Centre d'enregistrement de requérants d'asile (CEP) à Vallorbe (VD). Elle a impliqué 60 personnes. La police est intervenue en force. Personne n'a été blessé.

Au terme d'un match de football, une cinquantaine d'Africains en ont décousu avec une douzaine d'Albanais, a communiqué la police cantonale. Alertées par les Securitas, cinq patrouilles et un conducteur de chien ont été dépêchés sur place afin de rétablir l'ordre.

Après plusieurs sommations, les policiers ont fait usage de sprays au poivre pour faire reculer les Africains au fond de la cour. Ensuite, les Albanais ont été évacués et logés dans une bâtisse à proximité.

La tension est redescendue en fin de soirée. Des mesures ont été prises pour éviter que ces bagarres ne reprennent durant la nuit. Elles ont néanmoins failli recommencer au matin: des Albanais ont voulu s'en prendre à la gare à un groupe d'africains en guise de représailles.

La présence de la police a permis d'éviter les échauffourées. Les responsables du centre ont pris des dispositions pour transférer les requérants d'asile albanais vers d'autres centres d'accueil.

 

Ces requérants d’Asile ont montrés une mentalité qui laisse songeur. Comment des gens qui se disent (le sont peut-être) persécutés au point de venir demander l’asile peuvent-ils se conduire de cette façon ? Probablement que les associations de soutiens aux réfugiés trouveront mille et une excuses à ce comportement. En ce qui me concerne, il n’y a plus de guerre en Albanie donc plus de danger pour les 12 albanais qui peuvent rentrer chez eux immédiatement. Pour les africains, ils ont montrés qu’ils savent se battre à 5 contre 1. Ils n’ont pas de raison de rester ici non plus. Nos policiers ont assez de travail sans devoir en plus aller séparé des bagarreurs demandeurs d’asile !