12/03/2012

Quand Sarkozy est mal pris

Mediapart est (presque) toujours bien informé.

Selon le site Mediapart, le dictateur libyen aurait financé la campagne du président français à hauteur de 50 millions. L'argent aurait transité par un compte au Panama et une banque suisse. Nicolas Sarkozy réagira-t-il à ces soupçons ce soir sur TF1?

Lire la Julie

Lire la suite

11/11/2011

Fiscalité: Micheline Calmy-Rey a convoqué l'ambassadeur de France

La Suisse s'est montrée irritée par les propos du président français Nicolas Sarkozy lors du G20 à Cannes sur les efforts insuffisants de la Suisse en matière de fiscalité. Micheline Calmy-Rey a indiqué vendredi soir avoir convoqué l'ambassadeur de France.

"Nous avons été surpris et très mécontents, nous avons cité l'ambassadeur de France à Berne pour lui dire notre mécontentement de cette manière de faire", a déclaré la présidente de la Confédération dans l'émission "Pardonnez-moi" de la TSR, dont un extrait a été diffusé vendredi soir dans le 19:30.

Lire la suite

27/04/2009

P. Steinbrück parle à la TV alémanique

Le ministre allemand des finances, celui par qui l’insulte arrive, a répondu aux questions de la TV alémanique. Monsieur Steinbrück s’est proposé d’écrire aux banques suisses pour leur demander combien de société, de fondation, de trust ont été constitués dans les banque suisses par des citoyens allemands. Il a omis de se demander ce qui poussait les citoyens allemands à placer de l’argent en Suisse. Il a omis de se demander pourquoi l’UE( avec l'aval de l'Allemagne) avait proposé, lors de la négociation sur la fiscalité de l’épargne des citoyens européens, de ne taxer que les personnes physiques en évitant de taxer les personnes morales. Pourquoi l’UE (avec l'aval de l'Allemagne) a permis de créer des produits financiers non taxables.

Monsieur Steinbrück s’est ensuite montré blessé que l’on puisse le comparer à un nazi alors qu’il est né en 1947. Il a la mémoire courte, en 1947 bien des nazis avaient réussi à fuir l’Allemagne défaite et ont pu trouver un abri en Amérique latine. Monsieur Steinbrück ne veut pas se souvenir que c’est à cause des nazis que la Suisse a créé les comptes numérotés. Que c’est lors de la seconde guerre mondiale que les allemands se sont montrés (déjà) pressant pour ne pas dire plus vis-à-vis des banquiers suisses afin d’obtenir des informations sur les détenteurs allemands de comptes bancaires en Suisse. A l’époque c’était clairement pour spolier les ayant droits. Qu’est-ce qui nous garanti que ce n’est pas le cas aujourd’hui ? La manière de faire est exactement la même qu’employait les nazis pendant la guerre. On menace, on frappe, on prend tout !

Le ministre allemand fait exactement l’identique. Madame Merkel ne le reprenant pas, on peut admettre qu’elle le soutient. Idem pour le parlement allemand.

Le 3ème reich est né des suites de la crise de 1929, la crise que nous vivons pourrait être pire dit-on..

Le 4ème Reich est en route !

18/03/2009

Le CF critiqué suite à sa décision sur le secret bancaire

Le Conseil fédéral en a aussi pris pour son grade lors du débat urgent du National sur le secret bancaire. Bien qu'ils divergent sur les moyens, tous les partis l'ont exhorté à passer à l'offensive face aux attaques de l'étranger.

Lire la suite

16/03/2009

La Suisse en guerre

 

J'aurais attendu d'autres réactions de l'Allemagne !
Micheline Calmy-Rey n'accepte pas les propos du ministre allemand des Finances, Peer Steinbrück, qui a comparé la Suisse aux indiens qui prennent la fuite avant même l'arrivée de la cavalerie... La conseillère fédérale s'exprimait ce lundi devant le Conseil national.

Lire la suite

13/03/2009

Le Conseil Fédéral capitule !

Pire qu’à l’école ! Quelques pays européens, dont la France et l’Allemagne qui se prétendent « amis », ont simplement racketté la Suisse. Nous menaçant de sanctions dont on ignore les termes exacts, ces deux pays ont réussi à faire mettre un genou à terre à nos gouvernants.

Lire la suite

22/10/2008

Fiscalité: Micheline Calmy-Rey va convoquer l'ambassadeur allemand

Le Conseil fédéral est fâché par les déclarations du ministre allemand des finances Peer Steinbrück, qui a estimé que laSuisse méritait d'être inscrite sur la "liste noire" des paradis fiscaux. Il a chargé Micheline Calmy-Rey de convoquer l'ambassadeur d'Allemagne en Suisse.

Lire la suite