verts

  • ELECTIONS FEDERALES

    LE DANGER DU VOTE VERT

     

    Le réchauffement climatique évident, la surmédiatisation d’une étudiante suédoise et des manifestations déclenchées en Suisse par en fait une très petite minorité vont probablement donner une poussée verte aux prochaines élections fédérales. Le danger réside dans le fait qu’à notre échelon les mesures « anti réchauffement » prises n’auront de réels effets que sur notre économie. Il suffit d’imaginer que toutes les mesures proposées soient mises en place pour se rendre compte qu’au vu de notre taille (8 millions d’habitants) les résultats sur l’état de la planète seraient nuls. Par contre les effets sur notre économie, sur le chômage etc. seraient eux extrêmement mauvais. Il en résulterait au final une très mauvaise législature dont les grands perdants seraient les citoyennes et citoyens de ce pays.

    Pour participer à un effort global de tous les pays, le seul qui pourrait être efficace dans la lutte contre le réchauffement climatique, la Suisse n’a nul besoin d’élire des parlementaires verts. Des élus pragmatiques seraient bien plus utiles et efficients que des élus dogmatiques.

  • ELECTION AU CONSEIL FEDERAL

     

    Les partis de gauche (PS et Verts) et de centre gauche, (c'est comme cela qu'il faut probablement définir le PDC dorénavant) ont décidés de continuer à soutenir Mme Widmer-Schlumpf. C'est leur droit. Par contre, contrairement à la dernière élection, Mme Widmer-Schlumpf n'est plus une UDC, l'alibi de l'élection d'un, d'une dans ce cas, membre de l'UDC ne pourra donc plus être donné. La logique voudrait que Mme Widmer-Schlumpf remplace l'un(e) des Conseillers Fédéraux PS ou PDC en place puisque elle soutenue avant tout par ces deux partis. La concordance serait ainsi respectée.

    Le PS prétend vouloir respecter la concordance en s'engageant à soutenir un UDC, mais contre un PLR......Il s'agit là d'un drôle de respect de la concordance de la part d'un parti qui la réclame pour lui-même. Les partis de droite pourraient aussi promettre aux Verts un siège s'il est pris au PS.......

     

  • Criminalité: le taux suisse augmente et rattrape celui de l'Europe

    Le taux de criminalité a augmenté en Suisse depuis 2004 pour s'aligner largement sur celui de l'Europe. Les cambriolages affichent une hausse, de même que la violence et les menaces, selon une étude. La population continue cependant de faire confiance à la police.

     

    Lire la suite

  • Le Conseil fédéral et le Parlement ont gagné 7 votations sur 8

    Le peuple suisse s'est prononcé sur huit objets en 2009. A l'exception de la votation anti-minarets, il a toujours suivi les recommandations du Conseil fédéral et du Parlement.

    Lire la suite

  • Le gouvernement genevois passe à droite

    Le visage du nouveau Conseil d'Etat genevois est connu. Les cinq candidats sortants seront réélus dimanche tandis que la libérale Isabel Rochat et l'écologiste Michèle Künzler entreront au gouvernement. Cette projection se base sur 40% des bulletins dépouillés, a indiqué le chancelier Robert Hensler.

    Lire la suite

  • Lausanne: décès du jeune homme poignardé mardi par deux mineurs

    Le jeune homme de 20 ans poignardé mardi après-midi au centre de Lausanne a succombé samedi à sa blessure, indique la police. L'agresseur de 17 ans a reconnu les faits, comme son complice de 15 ans.

    Lire la suite

  • Baromètre électoral: recul des électeurs UDC - le PS se reprend

    Les électeurs UDC sont démobilisés, selon le baromètre électoral de mi-législature de la SSR. Si les Suisses avaient renouvelé le Conseil national le mois passé, le premier parti du pays aurait vu sa force électorale reculer de 4,1% à 24,8%.

    Lire la suite

  • Le PDC affiche ses prétentions gouvernementales

    Réuni samedi en assemblée des délégués, le Parti démocrate-chrétien (PDC / centre droit) a réaffirmé son droit à retrouver son 2e siège au gouvernement. Mais pour l'Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice), également réunie en assemblée des délégués, le centre-droit joue là «un jeu dangereux»

    Lire la suite

  • Le mouvement femmes pour la parité : déni de la démocratie?

    Si l’on considère que les femmes sont majoritaires dans notre pays et qu’elles ont si peu d’élues, c’est peut-être que le seul fait d’être femme n’est pas une qualité suffisante pour être élue.

    Les élu(e)s des exécutifs et législatifs le sont par des citoyens et des citoyennes. Chacun(e) a un droit de vote identique. La parité est réalisée. Totalement. Si chaque groupe représentatif exigeait la parité, il n’ y aurait plus de majorité ni de minorité. Les gays réclameraient la parité, les noirs réclameraient la parité, les chauves réclameraient la parité, chaque parti, chaque groupe, chaque secte, chaque église, tout le monde réclamerait la parité.

    Femmes de ce mouvement admettez que si vous n’êtes pas élues c’est simplement parce que vous ne convainquez pas suffisamment de votant(e)s de vous soutenir. Reconnaissez que cela n'a rien à voir avec votre qualité de Femme.

    Vouloir la parité comme vous la voulez, c’est ne pas être démocrate, c’est refuser le résultat des élections.

    Ce n'est que refuser aux femmes le droit de pouvoir voter pour des hommes!!!!!!!

     

     

  • Les Verts dans la course au CF avec Luc Recordon

    Les Verts veulent damer le pion à l'UDC en lançant un candidat pour l'élection du 10 décembre au Conseil fédéral. Le groupe parlementaire a décidé de proposer le conseiller aux Etats vaudois Luc Recordon pour succéder à Samuel Schmid.

    Lire la suite