02/02/2009

Manifestations des travailleurs anglais

Des milliers de travailleurs temporaires ont fait grève vendredi au Royaume-Uni pour protester contre l'embauche par Total d'intérimaires italiens et portugais. Un mouvement d'humeur rare dans le pays qui souligne l'ampleur de la récession qui s'y installe. Ces grèves se sont déroulées pacifiquement dans une dizaine de sites liés à l'énergie en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, sans effet sur la production, ont indiqué les groupes concernés comme Total, Shell, BP, ExxonMobil ou l'Allemand RWE.

Lire la suite

01/02/2009

VOTONS NON LE 8 FEVRIER!

Pour Jacques de Watteville, ambassadeur de Suisse auprès de l'Union européenne, un «non» à la libre circulation des personnes aurait de graves conséquences. Interview.

Lire la suite

08/01/2009

LIbre circulation: interdit, le site d'un opposant reste en ligne

Malgré son interdiction, le site internet de l'opposant à la libre circulation Lukas Reimann (UDC/SG) est encore visible sur la toile. Il devrait cependant être supprimé la semaine prochaine.

Le site créé par le jeune conseiller national (dabeibleiben.ch) appelle à voter "non" le 8 février. Il possède un nom très semblable à celui du comité des partis de jeunes en faveur de la libre circulation des personnes (dabei-bleiben.ch). Il arbore aussi les mêmes couleurs et la même mise en page.

Les jeunes socialistes, radicaux, démocrates-chrétiens et verts n'ont pas goûté la plaisanterie et déposé plainte. Avec succès puisque le Tribunal de district de Meilen (ZH) a rendu le 19 décembre un arrêt provisoire exigeant la disparition immédiate du site de Lukas Reimann. La page n'a cependant toujours pas été retirée.

Comme le seul technicien responsable de l'opérateur du site se trouve à l'étranger jusqu'au début de la semaine prochaine, l'ordre du tribunal ne pourra être exécuté que le 12 janvier, a expliqué l'avocat de Lukas Reimann.

Si je suis d’accord avec le fait qu’il n’est pas fair play de copier un site pour détourner les idées qu’il porte, je trouve néanmoins disproportionnée la réaction des partis concernés.

En effet, il est amusant de constater qu’une fois de plus ceux qui disent porter des idéaux de liberté dans les faits amènent des interdictions et des exclusions.

C’est vraiment le : Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

 

Il est, pour certains, plus difficile de tolérer les idées des autres que les autres………

 

 

16/06/2008

Libre circulation: l'économie pour - pas de référendum de l'USS

Les milieux économiques sont montés au front pour défendre la reconduction de la libre circulation des personnes avec l'UE et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. Cet accord a dynamisé la croissance, l'emploi et la prospérité en Suisse, ont-il rappelé.

Lire la suite